NOUVELLES
04/12/2016 13:34 EST | Actualisé 05/12/2017 00:12 EST

Le quart-arrière Joe Flacco et les Ravens pulvérisent les Dolphins 38-6

BALTIMORE — Joe Flacco a lancé quatre passes de touché et récolté 381 verges de gains tandis que les Ravens de Baltimore malmenaient les Dolphins de Miami en première demie, dimanche après-midi, en route vers une victoire à sens unique de 38-6 qui mettait un terme à une série de six victoires des Floridiens.

Les Ravens (7-5) menaient 24-0 à la mi-temps, après que Flacco eut taillé en pièces la deuxième meilleure défensive de la NFL. Flacco a complété 27 de ses 34 tentatives de passe pour 258 verges et trois majeurs au cours des 30 premières minutes de jeu, et la défensive des Ravens a limité les Dolphins à 115 verges de gains et provoqué une interception aux dépens de Ryan Tannehill.

Ce fut plus que suffisant pour permettre aux Ravens de signer une quatrième victoire à leurs cinq derniers matchs, et de partager — dans le pire des cas — le premier rang de la section Nord de l'Association américaine.

«C'est une très belle victoire d'équipe, a déclaré l'entraîneur des Ravens, John Harbaugh. Nous avions ce genre de performance en tête. C'est ce que nous espérions et c'est magnifique quand ça se produit exactement comme ça.»

Flacco a conclu la rencontre avec un record de concession de 36 passes complétées en 47 opportunités, de loin sa meilleure prestation jusqu'ici cette saison. Il avait entamé la rencontre avec 11 passes de touché et 10 interceptions.

«C'est une belle sensation de lancer quatre passes de touché, a dit Flacco. Mais est-ce que c'est vraiment important? Seulement si nous gagnons, parce que c'est la seule chose qui compte.»

Les Dolphins (7-5) étaient blanchis jusqu'à ce que Tannehill lance une passe de touché au quatrième quart, à la suite d'un échappé recouvré au 8 des Ravens.

Tannehill a réussi 29 de ses 40 passes pour 226 verges et trois interceptions. Il n'avait commis qu'un seul revirement pendant la séquence de six victoires des Dolphins.

«Ce ne fut pas notre meilleure performance, a admis l'entraîneur des Dolphins, Adam Gase. Vous ne pouvez pas gaspiller vos occasions tôt dans le match, surtout à l'attaque. Nous n'avons jamais trouvé l'étincelle. Nous n'avons pas réussi à faire les jeux.»