NOUVELLES
04/12/2016 15:31 EST | Actualisé 05/12/2017 00:12 EST

Le premier ministre néo-zélandais John Key annonce sa démission

WELLINGTON, Nouvelle-Zélande — Le populaire premier ministre de la Nouvelle-Zélande, John Key, a surpris le pays entier en annonçant sa démission après huit ans au pouvoir, lundi (heure locale).

Les experts prévoyaient que M. Key tente de se faire réélire à l'occasion des prochaines élections qui se dérouleront l'an prochain.

La voix tremblante, M. Key a expliqué sa décision en affirmant qu'il ne voulait pas refaire l'erreur de plusieurs autres dirigeants mondiaux qui attendent trop longtemps avec de se retirer de la vie politique. Il a ajouté qu'il avait dû faire des sacrifices pour arriver là où il l'était. Ses tâches ont eu des effets néfastes sur sa vie familiale.

Le caucus du Parti national se réunira le 12 décembre afin de choisir un nouveau chef et un nouveau premier ministre. Il prévoit remettre officiellement sa démission ce jour-là.

Il appuiera son vice-premier ministre, Bill English, pour lui succéder.

Le dollar néo-zélandais a perdu près de 1 pour cent de sa valeur après l'annonce du M. Key et s'échangeait à 0,71 $ US.