NOUVELLES
04/12/2016 02:34 EST | Actualisé 05/12/2017 00:12 EST

GB: la situation à Alep n'est "pas une victoire pour Assad ou Poutine" (Johnson)

Les avancées du régime syrien dans les quartiers est d'Alep en Syrie ne sont pas "une victoire pour Assad ou Poutine", a affirmé dimanche sur la BBC le ministre britannique des Affaires étrangères Boris Johnson.

"Sincèrement, je pense vraiment que c'est une erreur de croire que quoi qu'il se passe à Alep ou dans les autres zones tenues par les rebelles en Syrie, cela puisse être considéré comme une victoire pour Assad ou pour Poutine", a déclaré M. Johnson dans l'émission politique de la BBC, The Andrew Marr Show.

L'avancée du régime du président Bachar al-Assad sur ce principal front de la guerre se poursuit en dépit des protestations des Occidentaux face à la mort de centaines de civils et l'exode de dizaines de milliers d'autres.

Interrogé pour savoir si ces avancées pouvaient signifier une victoire du régime de Bachar al-Assad, M. Johnson à répondu: "gagner? Mais que va-t-il gagner?"

"Il est impossible d'imaginer que le peuple syrien, que des millions d'entre eux vont se réconcilier avec un régime dirigé par Assad", a-t-il fait valoir.

"Il y a des millions de Syriens qui n'accepteront pas cette issue, qui vont continuer à se battre, donc la meilleure solution pour le président Poutine et les marionnettes qu'il soutient est de venir à la table des négociations et de signer un accord pour éloigner la Syrie du régime d'Assad", a-t-il martelé.

Lancée le 15 novembre, l'offensive sur Alep a permis au pouvoir de s'emparer d'environ 60% de la partie orientale de la ville, selon une ONG, l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

La reprise de l'ensemble des quartiers rebelles assurerait aux forces progouvernementales leur plus importante victoire depuis le début de la guerre en mars 2011.

mc/adm/cr