NOUVELLES
04/12/2016 06:53 EST | Actualisé 05/12/2017 00:12 EST

Angleterre - 14e journée: Liverpool craque à Bournemouth

Liverpool s'est incliné à Bournemouth après un match fou (4-3) en encaissant trois buts dans le dernier quart d'heure de la rencontre, dimanche lors de la 14e journée de Premier League.

Au classement, les "Reds" (30 pts) glissent à la troisième place du championnat, désormais à quatre points du leader Chelsea (34 pts), vainqueur de Manchester City samedi (3-1).

Sur la côte sud de l'Angleterre, Liverpool et Jürgen Klopp ont enregistré leur deuxième défaite de la saison, la première depuis le 24 août à Burnley (2-0).

Les "Reds", qui menaient encore 3 à 1 à un quart d'heure de la fin, grâce à des buts de Mané (20), Origi (22) et Can (64), ont encaissé trois buts en moins de vingt minutes, le dernier, celui de la défaite, dans le temps additionnel (90+3).

Pourtant, Liverpool pensait avoir fait le plus dur en inscrivant deux buts coup sur coup grâce à ses flèches Mané (20) et Origi (22).

Les deux attaquants, grâce à de superbes ballons en profondeur de Can puis Henderson remportaient leurs duels avec Boruc pour donner une avance confortables à des "Reds" ultra dominateurs.

Mais, les changements effectués par l'entraîneur des "Cherries" Eddie Howe, portaient leurs fruits. Trente secondes après son entrée, le jeune Ryan Fraser (22 ans) obtenaient un penalty, transformé par Callum Wilson (1-2, 56).

Quelques minutes plus tard, Can semblait doucher les espoirs de Bournemouth en envoyant une superbe frappe enroulée dans la lucarne de Boruc (1-3, 64).

Mais non, Fraser, le héros du jour, remettait ça et le petit ailier écossais était à l'origine et la conclusion du deuxième but des siens (2-3, 76).

Puis, il centrait pour Cook, qui grâce à un contrôle parfait enchaîné avec une demi-volée rapide trompait Karius pour égaliser (3-3, 79).

Et le gardien allemand, soumis à une rude pression dans les derniers instants, relâchaient le ballon dans les pieds d'Aké qui ne manquait pas l'occasion de couronner la superbe remonter des "Cherries" (4-3, 90+3).

mam/tba