NOUVELLES
02/12/2016 11:02 EST | Actualisé 03/12/2017 00:12 EST

Vendée Globe - L'Australie en vue pour le duo de tête

Alex Thomson et son poursuivant Armel Le Cléac'h ont poursuivi leur fulgurant duel en tête du Vendée Globe, vendredi, portés par des vents favorables qui les poussent vers l'Australie, alors que le reste de la flotte se débat dans des dépressions.

Par ailleurs, Jean-Pierre Dick sur Saint-Michel-Virbac a navigué en fin de journée dans la zone interdite des glaces (zone d'exclusion de l'Antarctique ou ZEA).

Prévenu par la direction de course, Dick, alors 7e, a choisi de faire demi-tour pour réparer sa faute et parcourir en sens inverse les 44 milles effectués dans la zone interdite pour reprendre une course régulière.

Passé en tête jeudi, Alex Thomspson (Hugo Boss), a réussi à creuser l'écart en tête sur Le Cleac'h. Ses quatre milles d'avance enregistrés jeudi à 18h GMT sur son rival de Banque Populaire VIII sont devenus 18, vendredi à la même heure.

Une paille cependant pour les deux marins, inséparables depuis le départ, et qui devraient doubler dimanche la longitude du cap Leeuwin, au sud-est de l'Australie.

Troisième et bien isolé à équidistance du duo de tête et des premiers poursuivants, Sébastien Josse a été le marin le plus efficace ces 24 dernières heures parcourant 479 milles, soit 887 km pour réduire un peu son écart (541 milles de la tête de course).

Derrière les choses ne vont pas tarder à se compliquer. Sixième, Yann Eliès devrait se trouver au coeur de la tempête annoncée samedi soir au large des Kerguelen.

Le triple vainqueur de la Solitaire du Figaro a d'ailleurs prévu de ralentir le rythme et de faire le dos rond sous le gros temps. "Je ne peux pas me permettre d'aller là-dedans. Après avoir retourné le scénario dans tous les sens, je crois que le mieux c'est de ralentir", a expliqué le skipper de Quequigner-Leucémie Espoir.

Pour les suivants, les conditions devraient être à peine meilleures des Kerguelen à la pointe sud-africaine.

cha/agu