NOUVELLES
02/12/2016 11:54 EST | Actualisé 03/12/2017 00:12 EST

Tournée d'adieux de Kerry dans une Europe inquiète de Trump

Le secrétaire d'Etat américain John Kerry sera en Europe la semaine prochaine, une dernière tournée en forme d'adieux pour renforcer les liens transatlantiques six semaines avant l'investiture du président élu Donald Trump, a annoncé vendredi le département d'Etat.

Le chef de la diplomatie américaine, qui, comme l'ensemble de l'administration du président Barack Obama, passera la main le 20 janvier, a choisi l'Allemagne et Bruxelles, siège de l'Otan et capitale de l'Union européenne, pour ce qui devrait être son dernier voyage dans la "Vieille Europe" où il s'est rendu des dizaines de fois en quatre ans.

John Kerry, actuellement à Rome pour des entretiens sur la Syrie et la Libye, doit rentrer samedi à Washington pour repartir dimanche soir vers Berlin.

Il s'y entretiendra lundi et mardi avec son homologue allemand Frank-Walter Steinmeier de "coopération sur un éventail de dossier régionaux et internationaux, notamment les réunions ministérielles de l'Otan et de l'OSCE, la Syrie et l'Ukraine", a indiqué le porte-parole de la diplomatie américaine John Kirby.

Berlin avait accueilli mi-novembre M. Obama pour son dernier voyage en Europe en tant que président et où il avait rendu un hommage très appuyé à la chancelière Angela Merkel, semblant vouloir lui passer le flambeau de "leader du monde libre".

Mardi et mercredi, John Kerry sera à l'Otan à Bruxelles pour les réunions régulières des ministres des Affaires étrangères des pays de l'Alliance. Ce sera la dernière fois pour le ministre américain dans un contexte d'inquiétude face à l'arrivée à la Maison Blanche de Donald Trump perçu comme étant plus isolationniste et protectionniste.

Le prochain président est resté flou sur sa politique étrangère mais il a critiqué le principe fondateur de l'Otan basé sur la solidarité entre membres en cas d'agression et il a dit vouloir se rapprocher de la Russie, en dépit des crises en Ukraine et en Syrie.

M. Kerry, ses alliés et partenaires "s'efforceront de consolider la sécurité de l'Otan, la stabilité de l'Alliance à l'est et au sud, ainsi que la coopération avec l'UE", selon le département d'Etat.

Il rencontrera aussi son homologue européenne Federica Mogherini.

John Kerry retournera mercredi et jeudi en Allemagne, à Hambourg, pour les réunions ministérielles annuelles de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE). La crise en Ukraine a dominé ces dernières années ces réunions entre 57 pays membres qui discuteront aussi des "principes et engagements de l'OSCE, tels que les droits de l'homme et la sécurité militaire".

nr/vog