NOUVELLES
02/12/2016 07:01 EST | Actualisé 03/12/2017 00:12 EST

Plainte de harcèlement: la CAQ et QS dénoncent le député libéral d'Argenteuil

QUÉBEC — Le député libéral d'Argenteuil, Yves St-Denis, fait l'objet de plaintes de harcèlement et d'intimidation de la part de ses voisins de banquette à l'Assemblée nationale, tant caquistes que solidaires, qui disent en avoir ras-le-bol de son comportement.

En marge de la période de questions, vendredi, le député solidaire de Mercier, Amir Khadir, et le leader parlementaire de la CAQ, François Bonnardel, ont tous deux demandé au président de l'Assemblée nationale, Jacques Chagnon, d'intervenir pour que cesse le comportement jugé répréhensible, contraire aux règlements, et selon eux répétitif, du député libéral.

Ils reprochent notamment à M. St-Denis de passer des commentaires lorsque des députés d'autres formations politiques interviennent à l'Assemblée nationale, créant ainsi une distraction. Ils réclament plus de respect pour leur travail et plus de décorum dans le déroulement des travaux parlementaires.

M. St-Denis, un ancien président de commission scolaire, est député d'Argenteuil depuis 2014.