NOUVELLES
02/12/2016 09:56 EST | Actualisé 03/12/2017 00:12 EST

Le CIO n'approuvera pas le budget de 20 milliards $ des organisateurs de Tokyo

TOKYO — Qualifiant d'inacceptable le budget proposé de 20 milliards $ de Tokyo, le vice-président du CIO, John Coates, a pressé les organisateurs japonais de trouver des façons de rendre les Jeux olympiques de 2020 plus abordables.

M. Coates, s'exprimant à la fin d'une visite de la commission de coordination des préparatifs de Tokyo, a déclaré que le Comité international olympique n'accepterait pas le budget présenté par les organisateurs de Tokyo. Il a affirmé que les jeux pourraient être organisés à moindre coût et que le chiffre actuel pourrait effrayer les villes envisageant de soumettre leur candidature pour les prochains Jeux olympiques.

«Le CIO n'est pas en mesure d'accepter un budget de 20 milliards $, a déclaré Coates en conférence de presse. Le CIO n'acceptera pas d'entériner un budget qui, selon nous, dépasse le coût réel des jeux. Cela donnerait une mauvaise impression et ne nous aiderait pas en fonction des autres villes candidates.»

Les coûts de construction ont monté en flèche en partie en raison de pénuries de main d'œuvre et de matériaux alors que le Japon continue de se relever du tremblement de terre et du tsunami de 2011. Les organisateurs japonais n'ont pas encore compilé le coût total des jeux, mais leur premier budget officiel devrait être publié d'ici la fin de l'année.

Un comité du gouvernement de Tokyo a accusé les organisateurs locaux d'autoriser de grandes dépenses pour des travaux publics en vue des Jeux olympiques sans une vision à long terme de leur utilisation. Le comité a déclaré que le coût des Jeux olympiques pourrait dépasser 30 milliards $ — quatre fois l'estimation initiale — à moins de réductions drastiques des dépenses.