NOUVELLES
02/12/2016 07:01 EST | Actualisé 03/12/2017 00:12 EST

L'Impact a fait un pas vers l'avant en 2016 en trouvant la bonne formule

MONTRÉAL — Moins de 48 heures après une élimination crève-cœur contre le Toronto FC en finale de l'Est, l'Impact de Montréal a dressé son bilan pour la campagne 2016, vendredi, au Centre Nutrilait.

L'entraîneur-chef Mauro Biello a été le premier à prendre la parole. Après avoir pris le temps de remercier les joueurs, ses adjoints, tous les employés de l'équipe et les partisans, il a admis que la douleur de la défaite en prolongation, mercredi à Toronto, était encore vive.

Biello est toutefois optimiste pour l'avenir de l'équipe, qui a pris son envol une fois que la bonne formule a été trouvée — c'est-à-dire un 4-3-3 avec Matteo Mancosu comme attaquant de pointe.

Le Montréalais de 44 ans a aussi souligné la contribution de Didier Drogba. Même si de l'extérieur les choses n'ont pas toujours paru très simples avec l'étoile ivoirienne, Biello a noté la contribution de Drogba autant sur le terrain que dans le vestiaire.

Par ailleurs, l'équipe a remis ces prix annuels. Hassoun Camara a été nommé joueur défensif de l'année, tandis que Ignacio Piatti a gagné le titre de joueur par excellence.