NOUVELLES
02/12/2016 15:08 EST | Actualisé 03/12/2017 00:12 EST

Donald Trump s'est entretenu avec la présidente taïwanaise

NEW YORK — Le président désigné des États-Unis, Donald Trump, s'est entretenu vendredi avec la présidente de Taïwan, ce qui risque de soulever l'ire de la Chine.

Il est très rare — voire inédit — pour un président américain de parler directement avec un dirigeant de Taïwan, une île autonome avec qui les États-Unis ont rompu leurs liens diplomatiques en 1979.

Washington prône une politique «d'une seule Chine», selon laquelle le gouvernement américain reconnaît Pékin comme représentant la Chine. Les États-Unis maintiennent toutefois des liens informels avec Taïwan.

Une déclaration transmise par l'équipe de transition de Donald Trump indique que le président désigné a discuté avec la présidente taïwanaise, Tsai Ing-wen, qui lui a offert ses félicitations.

M. Trump a aussi félicité Mme Tsai, qui a été élue plus tôt cette année.

Une source taïwanaise bien au fait de l'appel téléphonique a confirmé qu'il avait bien eu lieu. Cette personne a requis l'anonymat puisqu'elle ne pouvait pas dévoiler la nouvelle avant que Taipei ne publie un communiqué officiel.

L'ambassade chinoise à Washington n'a pas immédiatement répondu aux demandes de commentaires de l'Associated Press.¸

En soirée, le président désigné a précisé sur son compte Twitter que c'est la présidente elle-même qui l'avait appelé.