NOUVELLES
02/12/2016 06:12 EST | Actualisé 03/12/2017 00:12 EST

Canada: recul du chômage à 6,8% avec 10.700 emplois créés en novembre

Malgré le ralentissement des créations d'emplois en novembre au Canada, avec l'ajout de seulement 10.700 nouveaux postes, le taux de chômage a fléchi de 0,2 point à 6,8% en raison d'une diminution de la population active, a indiqué vendredi l'institut de la statistique.

Ces chiffres dépassent la prévision moyenne des économistes qui tablaient sur un taux de chômage inchangé à 7% avec aucune création d'emplois.

Le rythme de création d'emplois a faibli par rapport au mois d'octobre (+44.000 nouveaux postes) et il y avait, en novembre, 27.600 d'actifs de moins à la recherche de travail.

L'emploi a surtout progressé dans le secteur des services, notamment la finance, les assurances et l'immobilier, mais a diminué de façon marquée dans le secteur manufacturier et la construction.

Les nouveaux emplois sont tous à temps partiel, le Canada ayant perdu 8.700 postes à temps plein en novembre. Il y avait également 31.000 travailleurs indépendants de moins qu'en octobre.

Le secteur privé a créé trois fois plus d'emplois que le secteur public.

L'emploi a surtout progressé chez les hommes de 25 ans et plus, tandis qu'il a diminué chez les femmes de 55 ans et plus.

L'économie canadienne a repris de la vigueur au troisième trimestre grâce à un rebond des exportations, notamment d'hydrocarbures, le produit intérieur brut progressant de 3,5% en rythme annualisé.

Au niveau des provinces, l'Alberta (ouest), touchée au printemps par d'immenses incendies de forêt et une baisse de la production pétrolière, a perdu 13.000 emplois en novembre, le taux de chômage bondissant de 0,5 point à 9%.

En revanche, l'Ontario, province la plus peuplée, a connu une légère progression de l'emploi et son taux de chômage a diminué à 6,3%.

A 6,1%, la Colombie-Britannique affiche le plus faible taux de chômage, suivi du Québec (6,2%), où il est au plus bas depuis 40 ans.

jl/mbr/jld/are