Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

MAX met la main sur «Orange is the New Black»

La série à succès de Netflix Orange is the New Black aboutira en version française sur la chaîne MAX dès le mercredi 4 janvier prochain, à 21h.

Il s’agit là d’une acquisition drôlement intéressante pour l’antenne du Groupe V Média, anciennement MusiMax, qu’on a reconvertie en répertoire de fictions au début de l’automne.

Avec en tête de sa distribution Taylor Schilling, Laura Prepon et Jason Biggs, Orange is the New Black raconte le parcours d’une jeune femme «ordinaire» qui se retrouve en prison après que ses anciennes relations avec une trafiquante de drogue eurent été étalées au grand jour. Le «orange» du titre fait référence à la couleur des habits des détenues dans l’émission.

Adaptation du livre autobiographique Orange is the New Black: My Year in a Women’s Prison, de Piper Kerman, qui a réellement vécu cette histoire, Orange is the New Black a s’est mérité une flopée de prix et de nominations, notamment aux Golden Globe, aux People ‘s Choice Awards et aux Primetime Emmy Awards, et causé un grand engouement sur Netflix. Elle est toujours en cours de diffusion sur cette même plateforme.

On a souvent comparé Unité 9 à Orange is the New Black, et ce, même si cette dernière production a été lancée sur Netflix à l’été 2013, près d’un an après le début d’Unité 9, qui s’est intégrée à la grille-horaire de Radio-Canada à l’automne 2012.

MAX relaiera d’abord la première saison de 13 épisodes de 60 minutes cet hiver, puis la deuxième saison au printemps.

Amours et enquêtes

MAX comptera aussi sur six autres nouveaux titres pour s’attirer un plus grand auditoire au début 2017. La mouture française de Younger (dès le jeudi 12 janvier, à 21h), avec Sutton Foster, Debi Mazar et Hilary Duff, permettra aux Québécois de plonger dans cette intrigue du quotidien d’une mère célibataire qui feint d’être plus jeune qu’elle ne l’est réellement, pour mieux repartir à neuf dans ses vies personnelle et professionnelle. Les deux premières saisons de 12 épisodes de 30 minutes chacune seront à l’horaire de MAX jusqu’au printemps.

Amour, si affinités (Casual en version originale, dès le jeudi 12 janvier, à 21h30) est une réalisation du Montréalais Jason Reitman (Juno, Up in the air, The Office), finaliste aux Golden Globes, où un célibataire et sa sœur fraîchement divorcée, ainsi que la fille adolescente de celle-ci, s’épaulent dans leur chasse à l’âme sœur via les sites de rencontres et enchaînent les rendez-vous galants. Michaela Watkins et Tommy Deway sont les principaux acteurs de cette comédie romantique, dont MAX a acquis les deux premières saisons, de respectivement 10 et 13 épisodes.

La série de films Heure limite (Rush Hour), portée par les légendaires Jackie Chan et Chris Tucker, a son pendant télévisé du même titre, que MAX ajoutera à son menu le mardi 3 janvier, à 20h. Dans ce dérivé, où Justin Hires et Jon Foo tiennent les rôles principaux, le détective Lee passe à Los Angeles, où il se joint aux forces du détective Carter, grande gueule et catastrophe ambulante, et du capitaine Lindsay Cole.

À compter du 4 janvier, MAX offrira aussi aux téléspectateurs la série Lucifer, puis la suite de la première saison de Chicago Med. À partir d’avril, on aura en outre droit à Happy Valley, un produit de la BBC One qui plaira aux amateurs de thrillers policiers, ainsi qu’à Alerte contagion (version française de Containment), un lourd suspense où une communauté doit lutter contre une épidémie.

INOLTRE SU HUFFPOST

"Orange Is The New Black"

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.