Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Les skieurs hors-saison ne sont pas les bienvenus au Mont-Comi

La direction de la station du parc du Mont-Comi s'inquiète de la présence de skieurs hors-piste sur ses pentes. Depuis plusieurs semaines, le couvert de neige sur la montagne attire les skieurs les plus téméraires et les plus impatients.

Il y a notamment des enjeux sécuritaires qui expliquent que ces skieurs ne sont pas les bienvenus.

Moi je trouve ça dangereux, il peut y avoir des pierres, des branches, donc c’est vraiment risqué d’aller ski en ce moment!

Même si la station de ski est toujours fermée et ne prévoit pas ouvrir avant encore quelques semaines, les amateurs sont nombreux à vouloir braver les pentes. Ils le font d’ailleurs au vu et au su de la direction puisqu’ils utilisent le stationnement du centre pour garer leurs voitures.

Valérie Belleau-Arsenault affirme qu’il est impossible d’endiguer cette pratique. « Il faudrait que quelqu’un surveille à partir de 5 heures le matin. »

Les gens viennent à n’importe laquelle heure de la journée!

La directrice des communications rappelle que les sports de glisse, la randonnée et la motoneige hors saison sont interdits sur la montagne. D'ailleurs, des pancartes d'interdiction ont été installées à plusieurs endroits.

Valérie-Belleau Arsenault précise que la station de ski ne peut être tenue responsable d'éventuels accidents.

Selon la direction, certains autres centres aux prises avec le même problème songent à tarifer l'accès aux skieurs hors saison. Mme Belleau-Arsenault affirme cependant que le Mont-Comi n'adoptera pas cette solution puisqu'elle imposerait une structure d'encadrement et engagerait la responsabilité de l'entreprise.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.