Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Même le Prince William demande l'arrêt du harcèlement envers Meghan Markle

Quelques semaines seulement après que Prince Harry ait publié une déclaration demandant aux médias de laisser sa nouvelle petite amie tranquille, le Prince William a publié sa propre déclaration à l’appui de son jeune frère et de Meghan Markle.

« Le duc de Cambridge comprend absolument la situation qui a trait à la vie privée, et soutient la demande du Prince Harry de soutenir ceux qui lui sont proches », stipule un communiqué envoyé au Telegraph.

Selon divers médias, la note a été publiée en réponse à des allégations selon lesquelles le second sur le trône était mécontent de la décision de son jeune frère de confirmer publiquement sa relation avec l’actrice.

Bien que la déclaration du duc est courte, une source proche de la famille royale a élaboré en disant : « le Duc était aussi alarmé que quiconque de ce qui arrivait à Meghan ».

La déclaration originale publiée sur le site de la famille royale par le secrétaire de Prince Harry a noté que la ligne avait été dépassée dans la couverture de la vie privée de la femme de 32 ans. « Sa petite amie, Meghan Markle, a été soumise à une vague d’abus et de harcèlement », est-il écrit. On y fait mention qu’elle aurait été, entre autres, victime de commentaires à caractère sexiste et raciste.

Meghan Markle

Mme Markle n’a pas encore parlé publiquement de sa relation, mais a récemment remercié ses amis pour leur soutien sur Twitter.

« J’envoie de l’amour supplémentaire à Emily, Sol, Domi, Hannah, Sih, Doris, Jessy Scarlett et tous ceux qui m’ont supporté. Je m’ennuie de vous les amis. »

INOLTRE SU HUFFPOST

29 photos drôles du prince Harry

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.