NOUVELLES
28/11/2016 03:00 EST | Actualisé 28/11/2016 08:43 EST

Un CF-18 des Forces armées canadiennes s'écrase en Alberta

DarrensProFotos via Getty Images
The McDonnell Douglas CF-18 Hornet (official military designation CF-188) is a Canadian Forces aircraft, based on the American McDonnell Douglas F/A-18 Hornet fighter. In 1980, the F/A-18 was selected as the winner of the New Fighter Aircraft competition, and a production order was awarded. The Canadian Forces began receiving the CF-18 in 1982. CF-18s have supported NORAD air sovereignty patrols and participated in combat during the Gulf War in 1991, the Kosovo War in the late 1990s, and as part of the Canadian contribution to the international Libyan no-fly zone in 2011.

Un pilote de CF-18 est mort, lundi, lorsque son appareil s'est écrasé près de la frontière entre l'Alberta et la Saskatchewan, ont annoncé les Forces armées canadiennes.

Un hélicoptère de la base militaire de Cold Lake, en Alberta, a été dépêché vers le lieu de l'écrasement. Les Forces armées ont confirmé sur Twitter la mort du pilote de l'appareil monoplace. Selon un porte-parole, l'avion était aussi rattaché à la base de Cold Lake.

Le nom de la victime ne sera pas dévoilé avant que ses plus proches parents n'aient été avisés de son décès, indique le ministère de la Défense nationale.

"Peu après 11 h, un chasseur CF-188 Hornet à habitacle monoplace de la 4e Escadre Cold Lake s'est écrasé au polygone de tir aérien de Cold Lake, à proximité du Polygone d'évaluation de Primrose Lake", en Saskatchewan, a indiqué le ministère.

Une enquête de la sécurité des vols de l'aviation militaire va être menée afin de déterminer la cause de l'accident.

La base de Cold Lake est la plus occupée des bases aériennes d'avions chasseurs au pays. Elle sert d'école de formation pour tous les pilotes de l'armée canadienne.

"C'est un jour très, très triste pour l'ARC (Aviation royale canadienne) et nos coeurs sont avec la famille de notre membre décédé", a dit M. Hood.

Le ministre de la Défense, Harjit Sajjan, n'a pas voulu s'avancer sur la possible cause de l'incident, faisant valoir qu'il était trop tôt pour juger de la situation.

"La meilleure chose que nous pouvons faire pour l'instant est de donner aux Forces armées canadiennes tout l'espace pour qu'elles puissent faire le travail nécessaire et (à ce moment-là) nous en aurons plus à dire."

Au moins 10 pilotes ont perdu la vie dans des écrasements de CF-18 depuis que l'armée a fait l'acquisition de sa flotte de 138 avions-chasseurs, en 1980, au prix de 5 milliards $.

LIRE AUSSI:

» Remplacement des CF-18 : Ottawa étire le temps (BLOGUE)

» Ottawa pourrait acheter des avions Super Hornet pour remplacer les CF-18

» Plus de 200 fonctionnaires contraints au silence «à vie»