NOUVELLES
28/11/2016 12:37 EST | Actualisé 29/11/2017 00:12 EST

Le président français n'ira pas aux funérailles de Castro (entourage)

Le président français François Hollande ne se rendra pas aux funérailles de l'ex-président cubain Fidel Castro à La Havane, où il sera notamment représenté par le numéro trois du gouvernement, Ségolène Royal, a déclaré lundi soir à l'AFP son entourage.

"Il sera représenté par Jean-Pierre Bel", son envoyé personnel pour l'Amérique Latine et ancien président du Sénat, qui sera sur place dès mardi, ainsi que par la ministre de l'Ecologie "Ségolène Royal dimanche", a-t-on précisé de même source.

Le chef de l'Etat effectue une visite de deux jours, vendredi et samedi, aux Emirats arabes unis pour une conférence internationale sur la protection du patrimoine culturel en péril, en particulier en raison du terrorisme.

De son côté, le ministre des Affaires étrangères, Jean-Marc Ayrault, ne pourra pas être présent à la cérémonie officielle internationale, mardi, puisqu'il sera en déplacement à Minsk pour une réunion sur l'Ukraine, a-t-on ajouté.

Le président Barack Obama, qui est à l'origine du rapprochement historique des Etats-Unis avec La Havane, et le Premier ministre canadien Justin Trudeau ne seront pas non plus présents aux funérailles de Fidel Castro, mort dans la nuit de vendredi à samedi à l'âge de 90 ans.

Une cérémonie, à laquelle ont été conviés la communauté diplomatique et les chefs d'Etat étrangers, aura lieu mardi soir à La Havane pour rendre hommage au père de la révolution cubaine.

Les cendres de Fidel Castro seront par la suite transférées de La Havane à Santiago de Cuba (pointe sud-est), de mercredi à samedi.

Elles seront mises en terre dimanche au cimetière de Santa Ifigenia de Santiago de Cuba, qui abrite déjà la tombe du héros national de l'indépendance José Marti.

frd/bds