NOUVELLES
26/11/2016 09:20 EST | Actualisé 27/11/2017 00:12 EST

Espagne: Zidane confiant pour le clasico malgré un Real poussif samedi

Le Real Madrid a beau avoir frôlé l'accident samedi contre le Sporting Gijon (2-1), son entraîneur Zinédine Zidane a assuré n'être "pas préoccupé" pour le clasico face au FC Barcelone samedi prochain, même s'il a reconnu que toute déconcentration pouvait coûter "cher".

"Je suis pas du tout préoccupé, ce n'est jamais gagné, à chaque fois on remet tout en jeu", a dit l'entraîneur français après ce match de la 13e journée du Championnat d'Espagne.

"On sait qu'il n'y a pas de match facile. Quand on a un peu de déconcentration, on peut le payer cher. Mais je ne suis pas plus préoccupé que ça", a-t-il ajouté en conférence de presse.

Zidane a d'ailleurs souligné qu'il restait une semaine à son équipe, diminuée par les blessures et très remaniée samedi, pour affiner ses réglages, avec notamment un 16e de finale retour de Coupe du Roi aux airs de formalité mercredi soir contre la Cultural Leonesa (victoire 7-1 à l'aller).

"Avant le clasico, il y a un match de Coupe, on verra qui va jouer et qui ne va pas jouer. On a une semaine pour certains pour travailler encore, travailler travailler, travailler", a asséné le Français, globalement mécontent de la performance de ses joueurs samedi.

"On ne peut être satisfait que des trois points. Sur le contenu, on ne peut pas être très satisfait", a-t-il résumé. "Mais nous sommes toujours leaders, nous poursuivons notre bonne série et il faut continuer comme ça."

De fait, son équipe a enchaîné samedi un 31e match consécutif sans défaite toutes compétitions confondues et "Zizou" est devenu samedi l'entraîneur affichant le meilleur ratio de victoires en Liga de l'histoire du Real Madrid (81,8%).

"On est content mais l'objectif n'est pas celui-là. L'objectif est à long terme, c'est ce qu'il va se passer à la fin de la saison", a prévenu l'ancien meneur de jeu du Real (2001-2006).

"Je me rappelle quand moi je jouais, il m'est arrivé d'être premier dans toutes les compétitions et de ne pas gagner à la fin. On reste concentrés sur l'objectif de continuer comme ça jusqu'au bout et c'est à la fin que l'on pourra dire qu'on est content", a-t-il conclu.

jed/dmk