NOUVELLES
26/11/2016 05:26 EST | Actualisé 27/11/2017 00:12 EST

Boris Johnson: l'engagement britannique en Afghanistan demeurera inchangé

Le ministre britannique des Affaires étrangères Boris Johnson a promis samedi à Kaboul qu'après la sortie de l'Union européenne, l'engagement unilatéral de son pays en Afghanistan demeurerait inchangé et de "long terme".

M. Johnson qui effectuait une visite de 24 heures, sa première en Afghanistan, en provenance du Pakistan voisin, a indiqué lors d'une brève rencontre avec la presse avoir tenu à rassurer les dirigeants afghans.

"Le message que j'ai apporté au président (Ashraf) Ghani et au chef de l'Exécutif (Abdullah) Abdullah est que nous sommes ici sur le long terme et que nous sommes engagés au côté de l'Afghanistan", a-t-il déclaré, en rappelant que "de nombreux Britanniques ont perdu la vie dans ce pays".

Il faisait référence aux campagnes du 19è siècle, échec cuisant, qui ont fait des milliers de morts parmi les soldats de l'Empire britannique, puis à l'engagement britannique au sein de la coalition internationale qui a combattu les talibans jusqu'en 2014, après l'intervention américaine en 2001 pour les chasser du pouvoir.

Le chef de la diplomatie britannique a assuré que son pays continuerait de contribuer "à la formation de l'armée afghane" et qu'il entendait parallèlement "concentrer son aide sur le système éducatif et accroître la contribution britannique en ce sens".

"Partout où je me rends, que le Royaume-Uni soit ou non intégré à l'Union européenne n'intéresse pas les gens: ce qu'ils veulent savoir c'est si nous allons ou non les aider, or aucun de ces domaines clés ne sera affecté par nos relations avec les autres pays européens", a assuré M. Johson qui avait ardemment milité pour une sortie de l'UE lors du référendum britannique de juin dernier.

"Le sacrifice des Britanniques dans ce pays a existé de longue date et persistera à long terme", a-t-il insisté. "Nous comptons bien rester aussi impliqués et même davantage qu'auparavant", a-t-il juré.

M. Johnson devait quitter Kaboul dimanche soir.

ach/cls