NOUVELLES
25/11/2016 06:23 EST | Actualisé 26/11/2017 00:12 EST

Trudeau quitte le Libéria pour se rendre au Madagascar

MONROVIA, Libéria — Le premier ministre Justin Trudeau quitte le Libéria en laissant derrière lui la promesse de renouveller et de renforcir le lien d'amitié entre le Canada et ce pays d'Afrique de l'Ouest.

M. Trudeau passera la journée de vendredi à survoler le continent africain en direction de la capitale du Madagascar, Antananarivo, où il est attendu pour présider la délégation canadienne du XVIe Sommet de la Francophonie.

Le choix du premier ministre de s'arrêter au Libéria — pays durement touché par l'épidémie de virus Ebola — à l'occasion de sa première visite en Afrique depuis son élection en a étonné plus d'un. Le Canada et le Libéria ont des liens limités et ne partagent pas d'intérêts économiques particuliers.

Justin Trudeau s'est néanmoins dit interpellé par la présidente du Libéria, Ellen Johnson Sirleaf, qui a reçu un prix Nobel de la paix pour son rôle dans le maintien de la paix et de la stabilité du pays après que celui-ci eut traversé une guerre civile brutale.

Il a profité de son passage à Monrovia, la capitale, pour envoyer le message que l'émancipation des femmes et des filles est aussi importante que de faire face aux autres grands défis.

Au sommet de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF), le premier ministre canadien entend aborder les enjeux de l'égalité des genres, de la lutte contre les changements climatiques et des droits des minorités sexuelles.

Le Canada prévoit aussi présenter une résolution conjointe avec le Bénin sur les mariages forcés et en bas âge.