NOUVELLES
25/11/2016 09:17 EST | Actualisé 26/11/2017 00:12 EST

Sri Lanka: dix-huit condamnations à mort pour le meurtre d'un gérant d'une compagnie de thé

Un tribunal du Sri Lanka a condamné vendredi dix-huit personnes pour le meurtre du gérant d'une compagnie de thé américaine, la plus grande condamnation de groupe dans le pays annoncée lors d'un seul procès.

Le juge M.D.S. Abeyratne a déclaré les 18 hommes, appartenant à un gang criminel, coupables d'avoir tué à coups de machette Nihal Perera, il y a trois ans, près de Colombo.

Nihal Perera, un citoyen sri-lankais, gérait la plantation de thé Noori, pour le compte de Walters Bay, une compagnie basée au Texas.

Son assassinat avait suscité l'émoi dans le pays, sur fond d'accusations de collusion de la police avec des groupes criminels dirigés par des membres du parti de l'ancien président Mahinda Rajapakse.

Des sources judiciaires ont relevé vendredi qu'il s'agissait du nombre le plus élevé de condamnations à mort en un seul procès.

"Leur victime a été achevée à coups de machette car elle se dressait contre les activités criminelles du gang et le tribunal a considéré les dix-huit suspects coupables et trois autres accusés ont été acquittés", a précisé au téléphone un responsable du tribunal de Avissawella, à une soixantaine de kilomètres à l'est de Colombo.

"Parmi les condamnés, figure un homme politique (appartenant à la formation de l'ancien président sri-lankais Mahinda Rajapakse), qui dirigeait un conseil local dans la région", a-t-on ajouté de même source.

Des tribunaux sri-lankais condamnent régulièrement à des peines de mort des auteurs de viols, meurtres ou crimes liés à la drogue, mais ces condamnations sont commuées en peines de prison à vie, en raison du moratoire non officiellement déclaré sur la peine de mort.

aj/amu/pg/pjl