NOUVELLES
24/11/2016 20:00 EST | Actualisé 25/11/2017 00:12 EST

Prévisions magazines du vendredi 25 novembre

Vous allez recevoir avant 11H00 GMT un dossier sur le thème du rapport qu'entretiennent l'art et les religions, et qui comprend des angles tels que les danses indiennes ancrées dans la mythologie hindoue, la tradition soufiste dans l'islam qui cultive les arts, ou encore l'art de tourner des films en Israël quand on est juif ultra-orthodoxe.

Lifestyle-religion-art-société-France

PARIS

Pourquoi des fondamentalistes s'en prennent-ils à l'art? Dans un entretien à l'AFP, l'historien François Boespflug analyse les ressorts de ces attaques plus ou moins violentes contre des images considérées comme idolâtres ou blasphématoires.

(ENTRETIEN) 680 mots par Benoît FAUCHET. Photos par Patrick KOVARIK. Infographie.

Lifestyle-religion-art-Israël-cinéma-judaïsme

HAIFA (Israël)

Dans l'équipe avec laquelle tourne la cinéaste Rama Burshtein, deux collaborateurs occupent une place à part: son assistante, qui la suit partout pour éviter toute rencontre inconvenante avec un homme, et son rabbin, devenu expert du cinéma casher.

(PORTRAIT) 960 mots par Daphné ROUSSEAU. Photos et Vidéo par Nir KAFRI.

Lifestyle-religion-art-Inde-culture-danse

NEW DELHI

En rythme, synchrones, des jeunes femmes et hommes martèlent de leurs pieds nus le sol d'un petit studio de New Delhi, approfondissant inlassablement des mouvements de danses classiques indiennes ancrées dans la mythologie hindoue.

(MAGAZINE) 650 mots par Annie BANERJI. Photos par Chandan KHANNA. Vidéo par Atish PATEL.

Lifestyle-religion-art-Maroc-culture-islam

FES (Maroc)

"Dieu est beau et aime la beauté", a dit le prophète Mahomet. N'en déplaise à Daech, pour les soufis, tradition ésotérique de l'islam, l'art sous toutes ses formes est l'expression dans le monde d'en bas de cette beauté du monde divin.

(PAPIER D'ANGLE) 700 mots par Hervé BAR. Photos par Fadel SENNA.

Lifestyle-religion-art-Maroc-culture-islam

FES (Maroc)

Face à un islam extrémiste ou ultra-rigoriste, le soufisme se veut un cheminement, une quête spirituelle qui chante la beauté, cultive les arts et la noblesse, explique l'anthropologue marocain Faouzi Skali, grand spécialiste du soufisme, et directeur du Festival de la culture soufie à Fès (Maroc).

(TROIS QUESTIONS A) 600 mots par Hervé BAR. Photos par Fadel SENNA.

CONTACTS

--------------------

Coordinatrice des magazines : Audrey Kauffmann (33-1) 40.41.78.33

Deskinter: Paris (33-1) 40.41.45.31

Rédaction en chef : Paris (33-1) 40.41.46.67

Rédaction en chef Europe-Afrique : Paris (33-1) 40.41.88.75

Vidéo : (33-1) 40.41.81.22

Photo EurAf : (33-1) 40.41.48.94

Deskinter/mf