NOUVELLES
25/11/2016 10:39 EST | Actualisé 26/11/2017 00:12 EST

Ottawa repousse l'annonce de sa décision sur deux projets d'oléoducs d'Enbridge

TORONTO — Le gouvernement libéral de Justin Trudeau retarde l'annonce de sa décision quant au sort des projets d'oléoduc de Northern Gateway et de la Ligne 3.

Alors qu'Ottawa devait rendre sa décision vendredi, la ministre de l'Environnement a refusé d'en faire l'annonce lors de son allocution devant la Chambre de commerce de Toronto.

Catherine McKenna n'a pas précisé si une décision a été prise ou la date à laquelle elle serait rendue publique.

Les libéraux n'ont toujours pas donné le feu vert au remplacement de la Ligne 3 d'Enbridge, qui se déploie de l'Alberta jusqu'à l'État américain du Wisconsin. La société pétrolière a présenté ce projet comme essentiel à son entretien et à la sécurité.

L'Office national de l'énergie a recommandé son approbation au mois d'avril, en y rattachant cependant 89 conditions.

Ce projet de 7,5 milliards $ permettrait de porter ses exportations quotidiennes de 390 000 à 760 000 barils. Enbridge emploie actuellement à capacité réduite le pipeline qui date des années 1960.

Avec l'obtention de certaines autorisations et l'ajout de stations de pompage, le pipeline aurait le potentiel de canaliser jusqu'à 915 000 barils de pétrole brut par jour.

Tandis que l'industrie de l'énergie appuie ce projet, les écologistes décrient la hausse des émissions de gaz à effet de serre qu'il provoquerait.