NOUVELLES
25/11/2016 13:42 EST | Actualisé 26/11/2017 00:12 EST

Maduro et la condamnation aux USA de ses neveux pour trafic de drogue: "attaque impérialiste"

Le président socialiste vénézuélien Nicolas Maduro a qualifié vendredi d'"attaque impérialiste" la condamnation de deux de ses neveux pour trafic de drogue par un jury américain.

M. Maduro a également défendu son épouse Cilia Flores, une "chef révolutionnaire", dans sa première réaction au verdict d'un jury new-yorkais il y a une semaine à l'encontre de deux fils du frère de la première dame vénézuélienne.

"Les impérialistes (ont) fabriqué un dossier dont le seul but était d'attaquer la Première dame, la première combattante, la femme du président", a lancé M. Maduro devant une foule de partisans dont Mme Flores, ancienne présidente de l'Assemblée nationale.

Maduro bataille contre une opposition qui réclame son départ en le rendant responsable de la grave crise économique que traverse le pays. Il met en cause une conspiration capitaliste soutenue par les Etats-Unis.

Devant un tribunal fédéral de New York, le jury avait suivi l'avocat général qui accusait les deux neveux d'avoir essayé d'importer quelque 800 kg de cocaïne aux Etats-Unis.

Efrain Antonio Campo Flores, 30 ans, et Franqui Francisco Flores de Freitas, 31 ans, avaient été arrêtés le 10 novembre 2015 par l'agence anti-drogue américaine, la Drug Enforcement Agency (DEA), en Haïti, avant d'être transférés aux Etats-Unis.

Leur peine devrait être décidée le 7 mars. La peine minimale pour ce type de délit est de 10 ans d'emprisonnement, et peut aller jusqu'à la perpétuité.

Selon les documents de la DEA, Campo Flores prévoyait d'obtenir la cocaïne par un intermédiaire qui se fournissait auprès des FARC, les Forces armées révolutionnaires de Colombie. Et Flores de Freitas aurait reconnu espérer gagner 560.000 dollars sur une première livraison d'une valeur de cinq millions de dollars.

bur-fjb/lpt