NOUVELLES
25/11/2016 01:07 EST | Actualisé 26/11/2017 00:12 EST

Le Hongrois Viktor Orban se targue d'une invitation de Donald Trump

Le Premier ministre hongrois Viktor Orban, l'un des rares dirigeants européens enthousiasmés par la victoire de Donald Trump, a indiqué avoir été invité à la Maison Blanche par le président élu des Etats-Unis.

L'invitation a été lancée à M. Orban lors d'un entretien téléphonique avec Donald Trump qui lui a fait part de la "haute estime" dans laquelle il tenait la Hongrie, selon les déclarations du Premier ministre au site d'information Vilaggazdasag mises en ligne jeudi soir.

"Il m'a invité à Washington, je lui ai dit que je n'y étais pas allé depuis longtemps, car j'étais traité comme +un mouton noir+, ce quoi il a répondu en riant: +Moi aussi+", a détaillé le dirigeant souverainiste et conservateur.

Régulièrement épinglé par l'administration Obama pour ses tendances autoritaires, le Premier ministre hongrois s'était déjà réjoui de l'élection de Donald Trump assurant qu'elle allait permettre de "revenir à la vraie démocratie" et de lever les "contraintes paralysantes du politiquement correct".

Le gouvernement hongrois avait dit espérer "un nouveau départ" pour les relations entre Washington et Budapest.

Les relations américano-hongroises se sont dégradées depuis le retour de M. Orban au pouvoir en 2010 en raison de ses efforts pour contrôler la justice, les médias et les organisations non-gouvernementales. Le président américain Barack Obama lui-même avait cité la Hongrie parmi une liste d'Etats où "des intimidations visent de plus en plus ouvertement la société civile".

Viktor Orban avait été le seul chef de gouvernement de l'Union européenne à apporter son soutien candidat républicain durant sa campagne.

pmu/smk/cr