POLITIQUE
25/11/2016 03:57 EST | Actualisé 25/11/2016 04:04 EST

Justin Trudeau est arrivé à Madagascar à l'occasion du Sommet de la Francophonie

Le premier ministre Justin Trudeau est arrivé à Madagascar vendredi, où il présidera la délégation canadienne du XVIe Sommet de la Francophonie.

À l'occasion de ce sommet de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF), M. Trudeau entend discuter de lutte contre le terrorisme et les changements climatiques, de même que de la crise des migrants qui est alimentée par ces deux fléaux.

Si ce rassemblement dans la capitale malgache, Antananarivo, ne frayera pas autant la manchette que les sommets économiques tel le G7, l'absence de puissances mondiales commes les États-Unis permettra au Canada d'exercer son influence. Alors que 31 des 80 membres et États observateurs de l'OIF sont issus d'Afrique, le Canada est son deuxième contributeur en importance.

Le premier ministre canadien compte y discuter de ses priorités en matière de développement international, dont l'égalité des sexes, de la lutte contre le réchauffement planétaire et les droits des minorités sexuelles.

À l'occasion de sa première visite officielle sur le continent africain, M. Trudeau prévoit aussi présenter une résolution conjointe avec le Bénin contre les mariages forcés ou en bas âge.

Le Canada appuiera également la demande de l'Ontario, la province dotée de la plus grande population francophone après le Québec, qui cherche à obtenir le statut d'observateur au sein de l'organisation.