NOUVELLES
25/11/2016 06:09 EST | Actualisé 26/11/2017 00:12 EST

Jill Stein a recueilli 5M$US pour un dépouillement judiciaire dans trois États

MONTRÉAL — Une campagne orchestrée par l'ancienne candidate présidentielle du Parti vert des États-Unis, Jill Stein, a recueilli près de 5 millions $ US en seulement quelques jours pour financer un dépouillement judiciaire dans trois États-clés — le Wisconsin, le Michigan et la Pennsylvanie.

L'initiative de Mme Stein avait recueilli 4,8 millions $ US vendredi midi, avec un objectif de 7 millions $ US.

Le président désigné Donald Trump l'a emporté par des marges infimes dans le Wisconsin et la Pennsylvanie, et il dispose d'une mince avance dans le Michigan.

Mme Stein affirme sur le site internet de sa campagne, jill2016.com, que les machines utilisées pour compiler le vote électronique au Wisconsin ont été interdites en Californie, en raison de leur manque de fiabilité et de leur vulnérabilité aux attaques informatiques.

Jeudi, des avocats et des experts en données ont demandé à la campagne de Hillary Clinton de réclamer un dépouillement judiciaire dans ces trois États pour s'assurer que l'issue de l'élection présidentielle n'a pas été manipulée par des pirates informatiques.

Rien ne permet toutefois pour le moment de croire que l'intégrité des résultats a été compromise. La campagne de Mme Clinton n'a pas encore fait savoir si elle a l'intention de demander un dépouillement judiciaire, mais la date butoir pour le faire approche rapidement.

Une attaque informatique possiblement orchestrée par des pirates russes plus tôt cette année a mené au vol de plusieurs courriels d'employés du Parti démocrate et de la campagne de Mme Clinton.