NOUVELLES
25/11/2016 03:44 EST | Actualisé 26/11/2017 00:12 EST

France - Lyon-PSG: Lacazette, Silva, Cavani, duels en stock pour un choc

La défense lyonnaise peut-elle arrêter Edinson Cavani? Qui de Thiago Motta ou Maxime Gonalons règnera sur le milieu de terrain? Des grands duels du choc de la 14e journée du championnat de France entre Lyon et Paris SG dépendra le résultat de la rencontre phare de cette journée dimanche.

. La défense lyonnaise armée pour contrer Cavani?

D'un côté, un 'Matador' qui, malgré un manque de réalisme qui afflige encore parfois les supporters parisiens, a déjà planté la bagatelle de 16 buts en 16 matches cette saison. De l'autre, une défense sans patron ni vrais repères.

Les jeunes Emmanuel Mammana (20 ans) et Mouctar Diakhaby (19 ans) semblent avoir un avenir mais ont encore besoin de murir, tandis que la charnière alignée contre le Dinamo Zagreb mardi, composée de Nicolas Nkoulou et Mapou Yanga-Mbiwa, ne convainc pas. Le premier a rejoint l'Olympique lyonnais cet été mais son niveau de forme semble trop précaire pour lui permettre d'enchaîner les matches, voire même d'être performant. Le second connaît les mêmes difficultés qu'en début de saison dernière, sans Samuel Umtiti pour compenser ses errements.

. Lacazette, un cap et deux "monstres" à franchir

D'un point de vue statistique, Alexandre Lacazette tient la comparaison avec Cavani, avec 11 buts en 13 matches. Mais à l'exception de celui marqué contre Zagreb, ils n'ont pas beaucoup fait parler. C'est pour l'instant le plafond de verre de l'attaquant de 25 ans, et c'est sans doute ce qui le handicape dans la lutte pour les places en équipe de France.

Or, si Unai Emery reconduit l'équipe qui a fait match nul sur la pelouse d'Arsenal (2-2), Lacazette aura face à lui une charnière centrale en confiance et de haut niveau. Le capitaine Thiago Silva alterne le très bon (Arsenal) et le moyen (Nantes), mais Marquinhos impressionne. Et le N.3, Presnel Kimpembe, est d'une assurance à toute épreuve malgré son âge (21 ans) et sa faible expérience.

. Motta, Gonalons, bataille de patrons

Il ne fallait pas l'enterrer trop vite. Lui qui "pensait" vivre "sa dernière saison de joueur" au PSG et qui, à 34 ans, donnait l'impression de décliner, reste sur une prestation solide à Arsenal. Avec son vécu, sa rouerie et sa qualité de passe, Thiago Motta, très influent dans le vestiaire, reste un des hommes forts du Paris SG, qu'il soit coaché par Laurent Blanc ou Unai Emery.

Mais s'il joue dimanche, il aura face à lui le capitaine de l'Olympique lyonnais, Maxime Gonalons, lui aussi décisif en Ligue des champions mardi. Le milieu de 27 ans est l'homme en forme de l'OL, la clé de voûte du dispositif mis en place par Bruno Genesio, quel qu'il soit. Il avait été suspendu quatre matches en septembre pour un mauvais geste sur le Bordelais Malcom (exclu). Mais depuis quelques matches, il retrouve un très bon niveau de jeu, récupérant beaucoup de ballons, en perdant très peu et surtout en commettant très peu de fautes.

. Valbuena et Ben Arfa vont-ils se montrer?

Ils font partie des principaux absents du "groupe France" lors de l'Euro-2016 à domicile. Pour des raisons différentes, le Lyonnais Mathieu Valbuena (pas convoqué) et le néo-Parisien Hatem Ben Arfa (réserviste), n'ont pas été sélectionnés par Didier Deschamps lors du tournoi continental, ni depuis.

Ils pourraient profiter du match de dimanche pour marquer des points dans l'esprit de leur sélectionneur, avant la prochaine fenêtre internationale, en mars. A condition de jouer, puisque ni l'un ni l'autre n'est incontournable non plus dans son club respectif. Valbuena a expliqué avoir "besoin de temps de jeu et de jouer pour avoir une bonne forme physique" sur RMC jeudi. 'HBA', l'une des stars du championnat la saison dernière, voit son temps de jeu croître avec les semaines, sans être pour le moment totalement convaincant.

fjt-cda/pgr/dmk