NOUVELLES
25/11/2016 00:40 EST | Actualisé 26/11/2017 00:12 EST

Attentats en Irak: le président iranien demande à Bagdad d'agir "plus résolument"

Le président iranien Hassan Rohani a demandé vendredi à l'Irak d'agir "plus résolument" contre les auteurs d'attentats, au lendemain de la mort d'au moins 70 pèlerins chiites, principalement Iraniens, dans une attaque revendiquée par le groupe Etat islamique (EI) au sud de Bagdad.

"Le douloureux attentat terroriste" de jeudi, qui "a conduit au martyre et aux blessures de nombreux pèlerins, dont nombre de nos concitoyens, a touché le coeur de tous les musulmans, en particulier les chiites", a écrit le président Rohani dans un message publié vendredi par l'agence officielle Irna.

"Je demande fermement au gouvernement irakien d'agir plus résolument contre les auteurs de tels actes inhumains", a-t-il ajouté.

L'Iran est "déterminé à combattre sans merci les terroristes et les extrémistes", a poursuivi M. Rohani, qui s'est dit "confiant qu'avec l'unité et la solidarité du peuple d'Irak, nous assisterons à sa victoire définitive dans sa lutte contre les groupes terroristes et leurs soutien".

Les quelque 70 pèlerins chiites tués jeudi dans l'attentat au sud de Bagdad revenaient d'une importante fête religieuse dans la ville sainte chiite de Kerbala (sud-ouest). Selon les autorités de la province de de Babylone, moins de 10 Irakiens figurent parmi les morts, tous les autres étant des Iraniens.

Le groupe extrémiste sunnite, qui considère les chiites -majoritaires en Irak- comme hérétiques, a revendiqué plusieurs attentats dans ce pays depuis le début, le 17 octobre, de l'offensive des forces irakiennes pour reprendre Mossoul aux jihadistes.

neg-stb/bpe