NOUVELLES
21/11/2016 06:12 EST | Actualisé 21/11/2016 06:13 EST

Une première pour le Canada en MLS

«C'est la meilleure chose qui pouvait arriver au soccer dans ce pays», affirme Drogba.

Pour la première fois dans l'histoire du Championnat nord-américain, une équipe canadienne disputera la MLS Cup, la finale de la MLS, début décembre. Montréal et Toronto vont se disputer cet honneur en demi-finales à partir de mardi.

Une fois n'est pas coutume, Didier Drogba, la star de Montréal, s'est fait voler la vedette, même si ces demi-finales pourraient être sa dernière apparition en MLS, mais il ne s'en offusque pas.

"Ce duel peut être quelque chose d'énorme pour le soccer au Canada, c'est la meilleure chose qui pouvait arriver au soccer dans ce pays", a souligné l'ancien buteur de Chelsea.

"Ces matches vont déchaîner la passion des supporteurs, c'est très important pour l'avenir", a-t-il souligné.

A 38 ans, l'ancien capitaine de la Côte d'Ivoire n'est plus un titulaire indiscutable et son entraîneur préfère laisser les clefs de l'attaque à l'Argentin Ignacio Piatti (20 buts).

Drogba l'a d'abord mal pris, refusant même d'être remplaçant le 16 octobre lors d'un match de saison régulière capital contre... Toronto, mais il a depuis accepté son nouveau statut.

Lors du quart de finale retour contre les New York Red Bulls, l'attaquant, gêné par des douleurs au dos, a disputé les dix dernières minutes et a délivré une passe décisive pour le deuxième but de son équipe (2-1 au retour, 1-0 à l'aller).

"Aller en finale serait quelque chose d'énorme, sachant où on était quand je suis arrivé (en juillet 2015), on peut être fier", a-t-il relevé, alors que le match aller se déroulera au stade olympique devant 60.000 spectateurs, sur une pelouse synthétique qui ne ménage pas ses genoux.

Toronto a humilié au tour précédent New York City (2-0 à l'aller, 5-0 au retour) et semble bien décidé à se venger de Montréal qui l'avait éliminé la saison dernière dès le 1er tour.

"Je veux que nos supporteurs comprennent qu'on a vraiment une chance de se qualifier pour la finale, mais une fois que le match aura débuté, il n'y aura plus de favoris sur le terrain", a prévenu Greg Vanney, l'entraîneur de Toronto.

Avec Jozy Altidore, auteur de douze buts lors des 15 derniers matches, et Sebastian Giovinco, grand favori pour un second trophée consécutif de meilleur joueur de MLS, Toronto semble avoir une puissance de feu supérieur à celle de Montréal.

A l'Ouest, après les éliminations des grands favoris, Los Angeles et Dallas, la finale de conférence oppose Colorado à Seattle.

Colorado a les faveurs des pronostics après avoir remporté ses deux matches cette saison contre Seattle, mais l'équipe de Denver, sacrée championne en 2010, sera privée sur blessure de son gardien de but international américain Tim Howard.

Le programme des demi-finales, ou finale de conférence:

- Conférence Est

Match aller, mardi 22 novembre: Montréal - Toronto

Match retour, mercredi 30 novembre: Toronto - Montréal

- Conférence Ouest:

Match aller, mardi 22 novembre: Seattle - Colorado

Match retour, dimanche 27 novembre: Colorado - Seattle

- Finale

Le 10 décembre