DIVERTISSEMENT
20/11/2016 07:24 EST | Actualisé 20/11/2016 08:32 EST

Cet extrait exclusif de la série "Mars" de National Geographic le rappelle: l'important c'est l'atterrissage (VIDÉO)

Dans le docu-fiction, des spécialistes de l'espace commentent le futur proche imaginé par les scénaristes.

Mars, la nouvelle frontière. Ces derniers mois, l'intérêt pour une exploration humaine de la planète rouge semble s'être démultiplié. Entre Elon Musk, qui veut y envoyer l'homme d'ici 2023, et Barack Obama qui vise 2030, la conquête spatiale semble bien lancée.

La série "Mars" de National Geographic imagine justement à quoi pourrait ressembler le premier voyage humain jusqu'à la planète rouge. Le premier des six épisodes commence en 2032, à l'aube du départ d'astronautes.

Si la production, dont le HuffPost France est partenaire, est une fiction, elle tente aussi de s'accrocher au réel. Car il reste de nombreux obstacles scientifiques avant d'atteindre ce rêve fou d'une colonie martienne. Dans "Mars", les passages fictifs sont entrecoupés d'interviews de spécialistes de l'espace, interrogés sur les défis à résoudre et les pistes déjà envisagées.

Un des principaux problèmes, c'est l'atterrissage. Car envoyer un gigantesque vaisseau habité en orbite de Mars n'est pas le plus gros défi, encore faut-il le faire atterrir. Et comme on l'a vu récemment avec la mission européenne ExoMars dont le module s'est écrasé à la surface, ce n'est pas une mince affaire. De plus, si l'on veut envisager des voyages réguliers sur Mars, il faudra aussi pouvoir réutiliser les fusées, et donc savoir les faire atterrir sur Mars, mais aussi sur la Terre.

Dans un extrait vidéo exclusif à découvrir en haut de l'article, Elon Musk, Jim Green, physicien de la Nasa, et Stephen Petranek, auteur de "Comment nous allons vivre sur Mars", font justement le point sur les conditions d'atterrissage.

Ci-dessous, une bande annonce de la série Mars

VOIR AUSSI