NOUVELLES
19/11/2016 09:06 EST | Actualisé 20/11/2017 00:12 EST

Masters - Première finale pour Murray qui s'accroche à son trône

Andy Murray s'est qualifié pour sa première finale du Masters samedi à Londres en battant Milos Raonic 5-7, 7-6 (7/5), 7-6 (11/9) au terme d'un fantastique thriller qui lui permet de continuer à défendre sa place de N.1 mondial.

Une victoire du Japonais Kei Nishikori sur le Serbe Novak Djokovic lors de la deuxième demi-finale assurerait même définitivement à l'Ecossais de finir l'année en tête du classement ATP.

Si c'est en revanche Djokovic qui le rejoint en finale, le trophée de N.1 se jouera sur un match dimanche (18h00 GMT) lors d'un final en apothéose.

Cette finale, Murray en a longtemps été très loin samedi avant de s'imposer à l'issue d'une fin de partie complètement folle où il aura d'abord servi deux fois pour le match avant de devoir attendre le tie-break et sa quatrième balle de match pour conclure.

Le trône a vacillé. Bousculé comme jamais par un Raonic revanchard pour avoir perdu les finales du Queen's et de Wimbledon cette année, Murray a eu un set et un break de retard dans la deuxième manche.

Raonic, 4e à l'ATP, a également eu de nombreuses occasions dans le troisième set et peut vraiment s'en vouloir d'avoir laissé échapper l'occasion de battre pour la première fois un N.1 mondial et de doucher l'enthousiasme de tout un peuple, uni derrière son champion olympique.

Avec cette 23e victoire de suite, Murray a mis fin à la malédiction qui pesait sur lui au Masters où il avait perdu ses trois précédentes demi-finales, en 2008, 2010 et 2012.

Mais il lui faudra avoir récupéré de ses 3h38 de bataille et sans doute mieux jouer que ça s'il veut finir la saison sur un neuvième titre.

jk/agu