NOUVELLES
19/11/2016 17:40 EST | Actualisé 20/11/2017 00:12 EST

Colombie: saisie d'1,2 tonne de cocaïne, enterrée dans le nord du pays

Plus d'une tonne de cocaïne qui était enterrée dans le département colombien de Choco, à la frontière avec le Panama au nord-ouest, et provenant du principal gang du pays, le Clan del Golfo, a été saisie, a annoncé samedi la marine nationale.

"Une cache contenant 1.2 tonne de chlorhydrate de cocaïne a été découverte par l'armée (...) lors d'une opération de contrôle dans la zone", où les autorités suspectent la présence d'un centre d'approvisionnement du trafic de drogue, a déclaré la marine dans un communiqué.

La drogue, qui se trouvait "sous la terre", appartenait à la "bande criminelle organisée connue sous le nom de +Clan del Golfo+", principal gang de narcotrafiquants du pays.

Le Clan del Golfo, qui se fait aussi appeler milices d'Autodéfenses Gaitanistes de Colombie (AGC), a surgi après la démobilisation des paramilitaires sous la présidence d'Alvaro Uribe entre 2003 et 2006.

Selon les autorités, ce gang est responsable de l'envoi à l'étranger de centaines de tonnes de cocaïne, et est en outre impliqué dans le trafic d'armes et le trafic d'être humains.

La Colombie est le premier producteur mondial de feuille de coca, plante sacrée des indigènes et composant de base de la cocaïne, avec 96.000 hectares de plantations, et elle est aussi le premier producteur de cette drogue avec 646 tonnes en 2015, selon les derniers chiffres de l'ONU.

Au 20 octobre, un total de 300 tonnes de cocaïne, un chiffre record, pour une valeur estimée à neuf milliards de dollars aux Etats-Unis, avaient été saisies en Colombie depuis le début de l'année, contre 219 pour toute l'année 2015, selon des chiffres du ministère de la défense.

lda/dg/jpa/plh