NOUVELLES
18/11/2016 22:46 EST | Actualisé 19/11/2017 00:12 EST

Arabie: un policier tué par balle dans la province Orientale

Un policier saoudien a été tué par balle samedi avant l'aube dans l'est du royaume où se concentre la minorité chiite, a annoncé un porte-parole du ministère de l'Intérieur.

Le policier, relevant d'une unité de protection des installations publiques, a été mortellement touché par "des tirs d'inconnus" lorsqu'il sortait de sa voiture dans un quartier résidentiel du nord-ouest de Dammam, grande ville de la province Orientale, a précisé le porte-parole.

Cité par l'agence officielle SPA, il a indiqué qu'une enquête avait été ouverte pour identifier les auteurs de l'attaque et leurs motivations.

Il s'agit de la troisième attaque en deux mois à Dammam: deux policiers avaient été abattus dans les mêmes circonstances le 24 octobre et deux autres le 18 septembre.

A Qatif, dans la même région, un policier avait été abattu le 17 août par des inconnus, devenant le cinquième membre des forces de l'ordre à être tué depuis janvier dans cette ville.

Ces attaques sont attribuées par les autorités à des "éléments terroristes", qualification qui englobe à la fois des chiites radicalisés et les jihadistes sunnites liés à Al-Qaïda ou au groupe Etat islamique (EI).

L'Arabie saoudite est majoritairement sunnite, mais sa province orientale abrite la plupart des chiites qui se plaignent régulièrement de persécution et de marginalisation.

bur/tm/vl