NOUVELLES
17/11/2016 08:17 EST

Mazda dévoile le nouveau CX-5 2017 et annonce un moteur diesel (PHOTOS)

EcoloAuto.com

C’est au Salon de l’auto de Los Angeles que Mazda vient d’introduire aux membres de la presse son nouveau multisegment CX-5 2017 et, mine de rien, le constructeur d’Hiroshima nous a présenté sa vedette.

Comment appeler autrement un véhicule qui représente le quart des ventes de Mazda à travers le monde? Une popularité qui ne se dément pas au Canada non plus puisque, depuis les trois derniers mois, le CX-5 a supplanté la pourtant populaire Mazda3 au sommet des statistiques.

Alors, comment s’y prend-on pour prolonger ce succès?

En rendant le CX-5 encore plus attrayant et en le dotant du premier moteur diesel offert par Mazda en Amérique du Nord.

Galerie photo Mazda CX-5 2017 Voyez les images

Un rouge lumineux

Visuellement, la carrosserie reprend le langage esthétique Kodo là où l’ancienne équipe de designers l’avait laissé. La nouvelle a abordé la version 2017 avec l’intention d’y insuffler plus de muscle, mais un aspect dur à cuire qui ne nuirait pas à l’esprit raffiné de ce VUS urbain.

Pour vous résumer l’impact de la nouvelle silhouette, je vous propose une analogie visuelle fort simple : imaginez un CX-9 qui aurait rétréci au lavage et vous aurez une bonne idée du résultat final. La ressemblance est particulièrement frappante sur le plan du capot et de la calandre.

Les dimensions restent sensiblement les mêmes, à telle enseigne que l’espace de chargement du véhicule n’a varié que de cinq litres (505 désormais au lieu de 500).

Mais, aux yeux de Mazda, des courbes ne suffisent pas, aussi sensuelles soit-elles. Voilà pourquoi elle a développé une nouvelle couleur qui en jette plein la vue. En effet, la teinte « Soul Red Crystal » a été spécifiquement créée pour symboliser et accentuer l’esthétisme fluide et musclé du style Kodo. Elle sera d’abord exclusive au CX-5 avant de se frayer un chemin vers d’autres modèles.

Il s’agit en fait d’une variante sophistiquée de la couleur « Soul Red » existante. Sa recette secrète repose bien sûr sur une saturation des pigments, mais surtout sur l’ajout à la peinture de flocons d’aluminium qui font danser la lumière. Sous l’éclairage adéquat, le CX-5 2017 admiré semblait avoir effectivement été coulé dans du mercure.

LIRE AUSSI:

» Jeep dévoile son nouveau Compass 2017

Enfin le gazole

Outre les deux 4-cylindres Skyactiv à essence connus, soit le 2,0 litres de 155 chevaux et le 2,5 litres de 184 chevaux, qui équiperont le CX-5 2017 quand celui-ci se pointera sur nos rives au printemps, Mazda n’était pas peu fière d’annoncer que le 2,2L Skyactiv-D complètera le trio de moteurs à compter du deuxième semestre de l’année. On lui prédit 150 chevaux et un impressionnant couple de 280 lb-pi à seulement 1800 tr/min si l’on se fie aux spécifications connues au Japon, là où l’engin circule déjà.

Les dirigeants de Mazda avaient un double message à l’intention des scribes par rapport à ce moulin : de un, excusez-nous pour le temps qu’on a mis à vous l’amener et, de deux, malgré les évènements passés (comprendre le scandale VW), nous vous promettons un engin parfaitement respectueux des normes fédérales antipollution en vigueur en Amérique du Nord.

Restera à en connaître le prix et à apprendre si cette offrande diesel sera disponible avec la boîte manuelle à 6 vitesses ou seulement l’automatique. Chose certaine, Mazda a piqué la curiosité générale et nous avons hâte d’en savoir plus.

Source: EcoloAuto.com