POLITIQUE
15/11/2016 07:53 EST

Gaétan Barrette fait volte-face sur la question du quartier musulman

Confronté aux propos de son premier ministre mardi matin sur les ondes du Réseau de l’information (RDI), le ministre Gaétan Barrette a fait volte-face sur la question du projet résidentiel pour musulmans, tout en plaidant que la position de son patron « ne contrevient pas du tout avec la position [qu’il a] évoquée ».

« J’ai dit que je ne voyais aucun problème à ce que les gens aient une tendance à se regrouper dans des quartiers », s’est-il défendu. « Maintenant, on ne peut pas accepter que le quartier soit construit et vendu sur la base d’une ségrégation. »

« De là à dire que la vente va se faire à la condition de, ça c’est quelque chose qui est clairement pas acceptable, c’est contre les chartes, c’est contre tout », a-t-il ajouté.

D’autres ministres du gouvernement Couillard avaient déjà fait connaître leur opposition au projet lundi, dont le ministre des Affaires municipales, Martin Coiteux, et la ministre de l’Immigration, Kathleen Weil.

Alors qu'il déclarait hier ne voir « aucun problème » avec le projet de construction d'un quartier musulman dans sa circonscription, le ministre de la Santé Gaétan Barrette s'est dit opposé ce matin, sur les ondes de RDI, à l'idée que les habitations d'un quartier soient vendues sur la base d'une ségrégation religieuse.

Le premier ministre Philippe Couillard, actuellement à Marrakech, s'est déclaré contre ce projet jugé contraire aux principes d'intégration de son gouvernement.

LIRE AUSSI:

» Le gouvernement Couillard doit fermer la porte à double tour, dit la CAQ

» Un projet résidentiel pour musulmans en banlieue de Montréal

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Hijab, burqa, niqab ou tchador? Voyez les images