BIEN-ÊTRE
15/11/2016 12:28 EST | Actualisé 15/11/2016 12:32 EST

Beatnik Hôtel : un espace créatif en pleine nature

Véronique Harvey

Il y a les hôtels qu’on réserve par commodité, pour passer la nuit tout simplement, et il y a les hôtels autour desquels tourne notre séjour. Le Beatnik Hôtel fait définitivement partie de la deuxième catégorie.

Lorsqu’on planifie nos vacances, on tente habituellement de trouver un hôtel à proximité des activités que l’on a prévu faire, mais au Beatnik, c’est l’inverse qui se produit : on réserve nos nuitées et on fait notre horaire par la suite.

Parce que le Beatnik Hôtel est une attraction en soi.

Ouvert depuis quelques mois seulement, dans la ville de Bromont, cet établissement hôtelier de 23 chambres est tenu par un couple charmant, qui lui a donné une vocation artistique fort inspirante.

Niché au cœur d’un bassin, formé par une série de montagnes érigées telle une forteresse, le site est tout simplement époustouflant… surtout en automne. C’est d’ailleurs ce qui a charmé les propriétaires au premier abord et qui laisse les touristes sans voix à leur arrivée.

Design et architecture

Une attention particulière a été portée à l’architecture du bâtiment principal, avec sa façade en pente et sa volumétrie contemporaine, qui se fond à merveille dans le décor 100 % nature.

« On a essayé de mettre en valeur tout ce qui nous entoure avec une fenestration abondante. L’important pour nous était de ne pas dénaturer la place. Il y a donc des clins d’œil à l’ancienne vie de la bâtisse, dont les portes de box, qui font référence à l’ancienne écurie », explique Sylvain Bélanger, l’artiste du couple, qui s’est occupé de la portion design du projet.

Dès qu’on franchit les portes de la réception, notre œil est attiré par une immense murale du poète Jack Kerouac (symbole même de la Beat Generation), qui semble veiller sur nous.

C’est en gardant en tête cet esprit hippie et libertin des « beatniks » que les propriétaires ont bâti leur hôtel.

Chaque chambre est unique

Au Beatnik Hôtel, chaque chambre est unique, mais on retrouve un fil conducteur dans le design épuré, où le vieux côtoie le neuf.

D’ailleurs, on ne retrouve aucun téléphone ni télévision dans les chambres. L’objectif derrière ça ? Que les clients se rassemblent dans les aires communes et échangent entre eux.

Dans l’aile confort, réservée aux adultes, un tourne-disque et un hamac se retrouvent dans chaque chambre, afin de pouvoir s’offrir un petit moment de détente musicale. On apprécie particulièrement le fait que les toiles qui ornent les murs et les coussins qui habillent les lits soient des créations d’artistes québécois. Consommer local, c’est bon pour le moral !

Dans l’aile familiale, on retrouve plutôt des chambres pour quatre personnes, avec un lit queen et deux lits superposés, ainsi que des petits studios, des grands studios avec cuisinette et un appartement pouvant accueillir 10 convives.

Même si certaines chambres possèdent une petite cuisine, la plupart des convives se donnent rendez-vous au Beat Bistro, le matin, pour un brunch mettant en vedette les aliments locaux. Il est même possible de manger sur la petite terrasse qui donne une vue à couper le souffle sur les montagnes.

Événements spéciaux

Voisin du Balnea Spa, le Beatnik est tout indiqué pour les événements de vie ou les réunions corporatives. Il est donc possible de réserver l’hôtel au grand complet, qui peut loger jusqu’à 85 personnes, pour profiter d’un atelier de « team building » en pleine nature, ou encore pour célébrer un mariage en formule plus intime.

La grange rustique est l’endroit idéal pour une cérémonie champêtre et une grande salle commune pouvant accueillir 135 personnes est aussi disponible pour les réceptions chaleureuses et conviviales.

« Chez nous, ce n’est pas un mariage qui commence à 15 h et qui termine à 23 h… Les gens louent l’hôtel au complet et passent le weekend ici, alors c’est un véritable événement de vie », précise la copropriétaire, Geneviève Marois, qui s’assure de tout faire en son possible pour répondre aux attentes des clients.

À noter que de nombreux weekends thématiques sont à prévoir dans les prochains mois, dont des retraites de yoga, des vernissages, des spectacles de musique ou encore des fins de semaine de poésie ou de peinture.

Bref, le Beatnik Hôtel est l’endroit tout indiqué pour décrocher de la ville et pour laisser aller sa créativité !

Galerie photo
S’évader en toute créativité au Beatnik Hôtel
Voyez les images

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter