NOUVELLES
12/11/2016 18:17 EST | Actualisé 13/11/2017 00:12 EST

John Kerry condamne l'attaque talibane contre une base US en Afghanistan

Le secrétaire d'Etat américain John Kerry a condamné dimanche une attaque talibane "odieuse" contre la plus grande base militaire américaine en Afghanistan, mais assuré qu'elle ne ferait pas dévier de sa course la politique de Washington.

Quatre Américains, deux soldats et deux sous-traitants, ont été tués samedi dans cette spectaculaire explosion revendiquée par les talibans, visant la base de Bagram près de Kaboul.

M. Kerry a parlé d'attaque "lâche et odieuse". Mais "ces actes individuels ne nous dissuaderont pas de mener à bien notre mission en Afghanistan, c'est aussi simple que cela", a déclaré M. Kerry à la presse lors d'une visite en Nouvelle-Zélande.

"Plus vite les gens se rendront compte qu'il existe une meilleure façon de régler les disputes, plus vite le monde pourra aller plus efficacement dans une direction meilleure".

Cet attentat "met en lumière ce pour quoi nous combattons tous, la stabilité, la paix et la capacité des gens à vivre dans la tolérance et avec des points de vue différents".

Ce nouvel attentat met en évidence la dégradation de la situation sécuritaire, presque deux ans après la fin officielle des opérations de combat de l'Otan en Afghanistan et à un moment où les forces afghanes sont à la peine face aux talibans.

C'est aussi un véritable défi lancé aux Américains au sein même d'une de leurs installations les plus protégées dans ce pays : la base de Bagram est en effet entourée d'enceintes gardées par des militaires afghans et américains et surmontées de caméras de surveillance et de tours de guet.

Depuis le retrait de la majeure partie des forces occidentales fin 2014, l'opération Resolute Support compte 12.000 hommes, dont près de 10.000 Américains.

ns/grk/ev/ol