NOUVELLES
12/11/2016 11:50 EST | Actualisé 13/11/2017 00:12 EST

France: Sting marque la réouverture du Bataclan par une minute de silence (AFP)

Le chanteur britannique Sting a débuté le concert de réouverture de la salle parisienne du Bataclan par une minute de silence en mémoire des victimes des attentats jihadistes du 13 novembre 2015, a constaté samedi un journaliste de l'AFP.

"Ce soir, nous avons deux tâches à concilier: d'abord se souvenir de ceux qui ont perdu la vie dans l'attaque, ensuite célébrer la vie, la musique dans ce lieu historique", où 90 spectateurs ont été tués il y a un an en plein concert, a-t-il auparavant déclaré en français.

Après la minute de silence, il a entamé le premier morceau intitulé "Fragile", suivie du tube "Message in a Bottle", sous les applaudissements nourris de ses fans. Sur scène, le chanteur est apparu accompagné du trompettiste franco-libanais Ibrahim Maalouf.

Dans la salle de près de 1.500 places, des rescapés et familles de victimes, quelques officiels et des spectateurs émus. Certains étaient en pleurs.

Les recettes du concert, prévu pour durer une heure, seront reversées à deux associations de victimes. Le concert, filmé, sera rediffusé par plusieurs chaînes ainsi que par TV5 Monde sur tous les continents.

L'ancien leader du groupe Police est le premier artiste à revenir sur scène depuis l'attaque survenue en plein concert du groupe de rock américain Eagles of Death Metal.

Lors des attaques à la kalachnikov et aux ceintures d'explosifs ayant visé le Stade de France près de Paris, le Bataclan, des terrasses de bars et restaurants proches, 130 personnes avaient au total perdu la vie dans les pires attentats commis en France.

Une journée de commémorations officielles est prévue dimanche, avec la pose de plaques en chacun des lieux visés.

nip-sr/blb/pg