NOUVELLES
10/11/2016 07:56 EST | Actualisé 10/11/2016 07:58 EST

La vitesse sera limitée à 20 km/h dans certaines rues

La Ville de Montréal s'apprête à limiter la vitesse à 20 kilomètres à l'heure dans quatre rues ou tronçons de rues du centre-ville spécialement aménagés pour améliorer l'expérience des piétons, des cyclistes et des résidents.

Un texte de Benoît Chapdelaine

L'arrondissement de Ville-Marie a approuvé cette semaine la réduction de 40 à 20 kilomètres à l'heure sur une partie des rues Saint-Paul, Bishop, De La Gauchetière et Émery.

Rues où la vitesse sera limitée à 20 km/h

  • Bishop, entre Maisonneuve et Sherbrooke
  • De La Gauchetière, entre Sanguinet et St-Laurent
  • Saint-Paul entre Bonsecours et Place Jacques-Cartier
  • Émery, entre St-Denis et Sanguinet, en face du cinéma Quartier Latin

Après plusieurs mois de travaux, la rue De La Gauchetière, entre le nouveau CHUM et le quartier chinois, a discrètement changé de visage. Elle ressemble maintenant à un large trottoir bordé de petits arbres, un trottoir juste assez large pour qu'un véhicule puisse circuler. Les milliers de futurs employés du CHUM au centre-ville pourront bientôt circuler sur cette rue qui les amène directement au Quartier chinois.

Le piéton peut marcher dans le milieu de la rue. Quand une auto se présente, elle se présente avec un minimum de courtoise -la courtoisie devant être réciproque- le piéton cède le passage. Ç'a bien fonctionné en Europe, ç'a bien fonctionné dans les expériences éphémères ces dernières années. On est rendu à l'étape de pérenniser le concept.

Responsable de la stratégie du centre-ville au comité exécutif

Les trottoirs occupent maintenant davantage d'espace que la chaussée sur la rue Saint-Paul, à l'est de la Place Jacques-Cartier.

«C'est surtout l'élargissement des trottoirs qui frappe et qui rend l'espace beaucoup plus humain, beaucoup plus convivial pour les piétons, se réjouit le directeur général de la Société de développement commercial du Vieux-Montréal, Mario Lafrance. Ça va faire très joli. Ils ont changé aussi l'éclairage de rues. Les nouveaux lampadaires, ça conserve le côté vieillot, mais avec des matériaux plus modernes.»

Si la rue gagne en beauté, elle perd cependant en espaces de stationnement. «On demande à la Ville de prévoir des stationnements accessibles en périphérie du Vieux-Montréal», ajoute Mario Lafrance.

Les travaux sur les rues De La Gauchetière et Saint-Paul doivent être complétés dans les prochaines semaines. De tels projets pourraient se multiplier au centre-ville dans les prochaines années.

Voir aussi:

Galerie photo 15 ruelles vertes de Montréal Voyez les images