NOUVELLES
08/11/2016 11:51 EST | Actualisé 09/11/2016 01:12 EST

En pleine élection américaine, le site d'Immigration Canada plante

Alors que la probabilité d'une présidence Trump devenait de plus en plus importante mardi soir, le site d'Immigration Canada a carrément jeté l'éponge, peut-être en raison d'un nombre de requêtes anormalement élevé.

En fin de soirée, le nombre de recherches à propos du processus d'immigration au Canada a grimpé en flèche sur Google.

Au même moment, l'accès au portail du gouvernement canadien est devenu intermittent.

Coïncidence? Peut-être. Mais plusieurs stars américaines ont déjà annoncé qu'elles passeraient au nord en cas de victoire du milliardaire...

Ou peut-être qu'un tweet envoyé par le gouvernement canadien au cours de la soirée a dépassé les attentes?

Du côté de Cheapflights.com, on a aussi remarqué une tendance. Vers 18h, le site notait une hausse de 133% dans la recherche d'allers simples des États-Unis vers le Canada par rapport aux quatre derniers mardis.

Depuis plusieurs mois, bon nombre d'Américains ont manifesté leur intention de déménager de l'autre côté de la frontière au nord des Etats-Unis en cas de victoire du milliardaire.

Des agences immobilières et même quelques régions en mal de population ont profité de l'occasion pour se faire de la publicité.

Alors que Donald Trump n'était qu'un candidat parmi une dizaine de républicains pour la course à l'investiture l'hiver dernier, lÎle du Cap-Breton en Nouvelle-Ecosse avait proposé d'accueillir les Américains préférant éviter une administration Trump.

Sur le mode humoristique, le site "Cape Breton if Donald Trump wins" (Cap Breton si Donald Trump gagne) vantait la possibilité d'acheter une maison bon marché et de décrocher facilement un emploi dans une région plutôt déserte, à 400 km de la frontière américaine.

Avec Agence France-Presse

LIRE AUSSI:

» Élections américaines 2016: les résultats en direct

» Le fils de Donald Trump a violé la loi lors de son vote

» Cette photo virale de Donald Trump n'est pas aussi compromettante qu'il n'y paraît

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo La soirée électorale aux États-Unis Voyez les images