POLITIQUE
09/11/2016 02:41 EST

Keystone XL doit devenir une «priorité absolue» pour Trump, disent les conservateurs

Stephen Harper avait lui aussi son mot à dire.

OTTAWA – Les conservateurs veulent que l’approbation du pipeline Keystone XL devienne une « priorité absolue » pour le premier ministre Justin Trudeau et le président américain désigné, Donald Trump.

L’ancien premier ministre Stephen Harper a lui aussi fait écho à cette demande, sur les réseaux sociaux, lorsqu’il a félicité Trump pour son « impressionnante victoire » et a réitéré l’importance des relations entre le Canada et les États-Unis.

La chef par intérim du Parti conservateur du Canada, Rona Ambrose, a pressé Trudeau de communiquer avec Trump dans les plus brefs délais pour ce projet qui avait été rejeté par l’administration Obama.

Donald Trump s’était prononcé en faveur de la construction de l’oléoduc Keystone XL entre le Canada et les États-Unis, mais à condition d’obtenir de meilleures conditions pour le pays.

« Je l’approuverai à 100%, mais je veux de meilleures conditions. Je dirai: "Les gars, on va vous laisser construire l’oléoduc, mais donnez-nous une part du gâteau" », a-t-il déclaré pendant la campagne électorale.

Après des années de tergiversions, le président Barack Obama a abandonné le projet en novembre 2015. Long de 1900 kilomètres, Keystone XL devait transporter du pétrole canadien des sables bitumineux de l’Alberta jusqu’à l’État du Nebraska.

Le premier ministre Justin Trudeau, nouvellement élu, s’était dit déçu de cette décision, mais avait souligné que « les rapports entre le Canada et les États-Unis sont beaucoup plus vastes qu’un seul projet ».

Avec l'Agence France-Presse.

LIRE AUSSI:

» L'idée d'un mur entre les États-Unis et le Canada fait des vagues sur Twitter

» Les tweets les plus drôles de la soirée électorale

» Coderre lance une invitation aux nouveaux arrivants

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Trump: les unes de son élection Voyez les images