NOUVELLES
08/11/2016 01:55 EST | Actualisé 09/11/2017 00:12 EST

Les pirates privilégient les enlèvements d'équipages aux détournements de bateaux (rapport)

Les pirates des mers privilégient de plus en plus les enlèvements d'équipages lucratifs aux détournements de bateaux cargos, indique un rapport mardi, au lendemain du meurtre d'une Allemande et de l'enlèvement de son compagnon par un groupe islamiste dans les eaux philippines.

Les enlèvements d'équipages de bateaux en Asie du Sud-Est et en Afrique de l'Ouest à travers le monde ont bondi à 44 de janvier à septembre de cette année, contre 19 en 2015 et neuf en 2014, selon le rapport du Centre d'études IHS.

"La piraterie a changé au cours des trois dernières années. Nous observons une augmentation du nombre d'enlèvements dans les points chauds de la piraterie en Asie du Sud-Est et en Afrique de l'Ouest", a déclaré Devlin McStay, analyste à IHS Maritime and Trade.

L'armée philippine a confirmé lundi que le groupe islamiste Abou Sayyaf, spécialisé dans les enlèvements crapuleux, avait tué une Allemande et enlevé son compagnon dans le sud des Philippines, où le yacht du couple a été retrouvé.

La répression accrue exercée par les autorités en Asie du Sud-Est pour lutter contre le marché noir du pétrole provenant des détournements de bateaux cargos a peut-être été un facteur incitant les pirates à se tourner vers "des opérations d'enlèvements contre rançons qui pourraient être plus lucratives", a indiqué l'analyste du centre d'études sur la sécurité IHS Jane, Ridzwan Rahmat, basé à Singapour.

mba/rc/kb/bfi/pt