NOUVELLES
08/11/2016 05:09 EST | Actualisé 09/11/2017 00:12 EST

Le réchauffement a renforcé la fréquence des évènements météorologiques extrêmes en 2011-2015 (ONU)

Le réchauffement a renforcé la fréquence d'événements extrêmes, en particulier les sécheresses et les vagues de chaleur, survenus entre 2011 et 2015, affirme l'Organisation météorologique mondiale (OMM) dans un rapport publié mardi à Marrakech à la COP22.

"Le changement climatique provoqué par les activités humaines a favorisé de nombreux événements météorologiques extrêmes enregistrés entre 2011 et 2015", affirme l'organisation onusienne dans cette synthèse de près de 80 études publiées sur le sujet.

mh-ces/fmi/pjl