NOUVELLES
08/11/2016 15:41 EST | Actualisé 09/11/2017 00:12 EST

La société montréalaise Aimia affiche une perte moindre au troisième trimestre

MONTRÉAL — La société montréalaise Aimia (TSX:AIM) a affiché une perte nette au troisième trimestre beaucoup moins importante que celle affichée un an plus tôt.

La perte nette de la société de marketing spécialisée dans les programmes de fidélisation a été de 1,5 million $ au troisième trimestre terminé le 30 septembre, comparativement à 26,1 millions $ lors de la période correspondante de l'année précédente.

La perte par action s'est chiffrée à 4 cents, par rapport à 20 cents un an plus tôt.

Les revenus provenant des activités ordinaires ont été en baisse d'environ quatre pour cent, à 558,5 millions $.

Aéroplan demeure le principal moteur du rendement du secteur Coalitions des Amériques. La facturation brute au titre des unités de fidélisation d'Aéroplan a augmenté de 4,4 pour cent, un résultat en partie attribuable à l'augmentation de la facturation brute d'Air Canada qui a découlé de l'accroissement de la capacité.

Le chef de la direction, Rupert Duchesne, a affirmé mardi qu'une «forte activité» enregistrée au mois de septembre avait soutenu la saine croissance déjà amorcée par les coalitions Aéroplan et Nectar.

M. Duchesne a ajouté que les «efficiences opérationnelles» avaient porté fruit, entraînant une amélioration des marges.

La «rationalisation» des activités et la transition en cours au sein du secteur de solutions de fidélisation mondiales ont contribué au recul de la facturation brute.

La simplification des activités, une discipline rigoureuse au chapitre de la gestion des charges d'exploitation et le maintien d'un solide bilan financier demeureront les priorités pour le reste de l'exercice et en 2017, a indiqué par communiqué le chef de la direction.