NOUVELLES
08/11/2016 02:42 EST | Actualisé 09/11/2017 00:12 EST

Irak: les forces kurdes ont pris Bachiqa, près de Mossoul, à l'EI (responsable)

Les combattants kurdes participant à l'offensive lancée par les forces irakiennes pour reprendre au groupe Etat islamique (EI) son fief de Mossoul, ont conquis au nord-est la localité proche de Bachiqa, a déclaré un haut responsable mardi, même s'il reste des poches de résistance.

Bachiqa est "sous le contrôle total" des peshmergas, a affirmé au téléphone à l'AFP Jabbar Yawar, secrétaire général du ministère de la région autonome du Kurdistan irakien chargé des forces de sécurité.

Les peshmergas avaient lancé lundi l'assaut sur cette ville après l'avoir attaquée depuis le nord, l'est et le sud.

"Nos forces sont en train de ratisser la ville et de la déminer", a précisé M. Yawar. "Le matin, il y avait des terroristes cachés dans des maisons, ils voulaient prendre la fuite (...) 13 d'entre eux ont été tués", a-t-il poursuivi, ajoutant que cinq autres avaient été blessés à l'intérieur de tunnels souterrains.

Mais il reste des poches de résistance jihadistes, souligne le colonel Dilshad Mawlud, un responsable média des peshmergas.

"Il y a une partie (de la localité) avec des kamikazes et des snipers", a-t-il indiqué. "Aujourd'hui nous menons des opérations de ratissage maison par maison. Les combattants de Daech (EI, ndlr) se déplacent dans des tunnels".

"Environ 5% de la localité se trouve toujours sous contrôle de Daech", précise pour sa part le général Sayyed Hajjar.

Une journaliste de l'AFP se trouvant à la périphérie de Bachiqa a pu voir mardi trois raids aériens menés sur la localité et entendre des tirs à l'intérieur, ainsi qu'une explosion que les peshmergas ont attribuée à un attentat suicide.

La région de Bachiqa abrite une base militaire où sont déployées des forces turques, un sujet qui a provoqué des tensions entre Ankara et Bagdad. La Turquie insiste pour jouer un rôle dans l'offensive sur Mossoul, lancée le 17 octobre, et a mené des attaques à l'artillerie contre les jihadistes depuis la base de Bachiqa.

sf-mjg/wd/feb/cmk