La famille Germain célèbre les 30 ans du Bistango

Il y a les restaurants qui ouvrent et qui ferment. Et il y a ceux qui restent. Le Bistango, à Québec, est certainement dans cette deuxième catégorie. Célébrant ses 30 ans de bistronomie, l’enseigne appartenant à la famille Germain promet de durer encore quelques décennies, avec une relève qui s’active déjà à la cuisine.

Repaire de gens d’affaires le midi, havre romantique en soirée, celui que les clients réguliers surnomment affectueusement le « Bis » a rajeuni son image cet automne (relookée par la firme LMG), sans toutefois changer sa recette gagnante : une ambiance feutrée, un service impeccable et, surtout, un menu classique ponctué de saveurs saisonnières.

Un succès signé Germain

Alors que l’industrie de la restauration vit une période difficile, qu’est-ce qui fait le succès d’un restaurant d’hôtel comme Le Bistango ? « Le Bistango, c’est la constance réinventée », résume la copropriétaire Christiane Germain, femme d’affaires aguerrie et nouvelle « dragonne » qui multiple les projets hôteliers, avec son frère et partenaire Jean-Yves.

Les deux entrepreneurs à succès recevaient dimanche dernier les médias et blogueurs gourmands de Québec à un souper de famille à la table du Bistango. Parce que Le Bistango, c’est réellement une famille tissée serrée, insistent-ils. Depuis l’ouverture en 1986, le Groupe Germain Hôtels a insufflé sa vision à l’équipe en place ainsi qu’une éthique de travail qui fait la réputation de l’entreprise. Mais en laissant toute la place à la créativité des chefs en cuisine et aux maîtres d’hôtel, assurent les copropriétaires. « Notre présence est assez discrète ici, nous faisons entièrement confiance aux professionnels en salle et en cuisine », poursuit celle qui joindra la nouvelle mouture de l’émission Dans l’œil du dragon.

Le bistro français renouvelé

C’est que l’équipe du Bistango est une véritable brigade de passionnés. Sa ferveur s’exprime d’abord dans les mets qu’elle affiche à son menu, mais également dans son souci de bien recevoir sa clientèle.

Le restaurant de l’Hôtel ALT de l’avenue Germain-des-Prés tire également son épingle du jeu par la créativité de ses deux chefs associés, Sylvain Lambert et Annie Veillette, qui travaillent de concert depuis près de 15 ans. Annie avait d’ailleurs participé à la deuxième saison de l’émission Les Chefs!, ce qui avait créé un engouement en salle pendant quelque temps.

Pilier en cuisine, le chef Sylvain Lambert assure le service depuis 25 ans, sans jamais manquer d’originalité. Chaque assiette sortant de sa cuisine est une véritable œuvre d’art, renouvelant la carte aux saisons, tout en respectant le style bistro français. Les ris de veau, le loup-marin, le tartare de bœuf (le plat signature depuis 30 ans), la morue charbonnière apparaissent toujours au menu, sans oublier les pâtes classiques à la Bistango.

Nostalgie et nouveautés

Pour les 30 ans, les chefs revisitent aussi les premiers plats de l’enseigne, sous le signe de la nostalgie. « Oui, la cuisine a évolué en 30 ans, les techniques aussi. Mais les bases demeurent les mêmes et les clients aiment partager leurs souvenirs et se retrouver en zone de confort », indique Sylvain Lambert.

Et, depuis trois ans, le fils de Sylvain, Tristan, s’est joint à la brigade. La relève est ainsi assurée.

30 ans de bistronomie au Bistango

Le Bistango

1200, avenue de Germain-des-Prés, Québec

418 658-8780

1 800 463-5253

www.lebistango.com