NOUVELLES
08/11/2016 03:29 EST | Actualisé 09/11/2017 00:12 EST

Des experts irakiens examinent la fosse commune découverte près de Mossoul

BAGDAD — Des experts légistes irakiens ont entrepris mardi d'examiner une fosse commune découverte la veille par les forces irakiennes près de la ville de Mossoul.

Les victimes ont vraisemblablement été exécutées par Daech (le groupe armé État islamique).

Des images obtenues par l'Associated Press montrent des ossements, des corps décomposés, des vêtements en lambeaux et des sacs de plastique. La fosse a été déterrée par un bouteur quand les forces irakiennes qui venaient de s'emparer du village de Hamam al-Alil ont noté une odeur particulière.

La fosse avait été creusée près d'une école agricole et contiendrait une centaine de corps, dont plusieurs ont été décapités. Hamam al-Alil se trouve à environ 30 kilomètres de Mossoul.

L'identité des victimes n'est pas connue, mais un soldat a retiré une peluche d'enfant du sol.

Daech a commis plusieurs massacres depuis qu'il s'est emparé de vastes territoires en Irak et en Syrie en 2014.

Les combats se poursuivent autour de Mossoul. Au nord-est de la ville, les forces kurdes ne sont plus qu'à une dizaine de kilomètres de la ville de Bashiqa.