Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Coderre renonce à l'enquête de Me Gallant pour s'en remettre à Québec

Le maire Denis Coderre retire à Denis Gallant, inspecteur général de la Ville, le mandat de mener une enquête administrative sur le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM). Cette enquête avait été instituée à la suite de révélations selon lesquelles le journaliste Patrick Lagacé avait été surveillé par le SPVM.

Par voie de communiqué mardi, le maire Coderre a déclaré qu'il ne voyait « plus la pertinence de l'enquête administrative au SPVM », du fait qu'il a reçu l'assurance que ce corps de police sera couvert par la commission d'enquête, instaurée par le gouvernement de Philippe Couillard.

Cette annonce de Denis Coderre survient à la suite d'un entretien qu'il a eu, plus tôt en matinée, avec Martin Coiteux, ministre de la Sécurité publique.

« Je me suis assuré, ce matin, que cette commission puisse couvrir, de façon exhaustive, tout le processus d'enquête au SPVM pouvant notamment toucher des sources journalistiques », écrit Denis Coderre dans son communiqué.

Denis Gallant devait faire cette enquête administrative avec un juge à la retraite. Mais cela devient « de peu d'utilité dans les circonstances », affirme maintenant le maire Coderre.

Plus d'informations à venir

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.