NOUVELLES
08/11/2016 05:11 EST | Actualisé 09/11/2017 00:12 EST

Canada: le Premier ministre Justin Trudeau en visite à Cuba mi-novembre

Le Premier ministre canadien Justin Trudeau va se rendre en visite officielle à Cuba et en Argentine du 15 au 18 novembre, a annoncé mardi son bureau.

"Cuba et l'Argentine sont deux de nos partenaires les plus proches" (dans les Amériques), a déclaré Justin Trudeau, qui doit notamment rencontrer le président cubain Raul Castro lors de ce déplacement.

La visite de Justin Trudeau à La Havane sera la première d'un Premier ministre canadien depuis Jean Chrétien en 1998.

Le Premier ministre canadien se rendra aussi au Pérou les 19 et 20 novembre pour le sommet des dirigeants de l'Organisation de coopération économique Asie-Pacifique (APEC).

"Pour le Canada, ce voyage sera une occasion de renouveler et de resserrer ses liens avec Cuba et l'Argentine, et de collaborer plus étroitement avec ces pays sur les plans de la croissance économique durable, la gouvernance inclusive, les changements climatiques et l'égalité des sexes", a précisé le bureau du Premier ministre dans un communiqué.

En Argentine et au Pérou, M. Trudeau rencontrera également les présidents Mauricio Macri et Pedro Pablo Kuczynski, hôte du sommet de l'APEC.

Le Canada est l'un des rares pays des Amériques à n'avoir jamais rompu ses relations diplomatiques avec Cuba, qui remontent à 1945.

Le Canada a joué un rôle dans le dégel historique des relations entre Cuba et les Etats-Unis annoncé en décembre 2014 en accueillant plusieurs rondes de "pourparlers secrets" à Ottawa entre des responsables des deux pays.

Le père de Justin Trudeau, Pierre Elliott Trudeau, qui a dirigé le Canada presque sans interruption de 1968 à 1984, avait été l'un des premiers dirigeants occidentaux à se rendre à Cuba en 1976.

Pierre Elliott Trudeau et Fidel Castro avaient noué une amitié personnelle, à tel point que Fidel Castro s'était déplacé à Montréal en 2000 pour les funérailles de Pierre Elliott Trudeau, où il avait échangé quelques mots avec l'ancien président américain Jimmy Carter.

jl/bdx