Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Richard Bergeron se joint à l'Équipe Coderre

L'ancien chef de l'opposition à l'Hôtel de Ville de Montréal, Richard Bergeron, rejoint les rangs de l'Équipe Denis Coderre. Il sera de la campagne municipale 2017, au poste de conseiller municipal du district Saint-Jacques de l'arrondissement Ville-Marie.

« C'est une très bonne nouvelle! J'accueille avec beaucoup de plaisir Richard Bergeron dans notre parti. Sa grande connaissance du monde municipal et sa maîtrise des dossiers en font une véritable référence dans le domaine. Il est un atout des plus précieux pour notre équipe », a déclaré le maire Denis Coderre en conférence de presse.

Richard Bergeron est le fondateur du parti municipal Projet Montréal, dont il a été le chef jusqu'en novembre 2014. Il s'est par la suite rapproché du maire Denis Coderre en intégrant le comité exécutif de la Ville de Montréal.

«Avec lui, Montréal a enfin un maire. Un maire qui a déjà beaucoup de réalisations à son actif, dont l'inspecteur général, le repositionnement de Montréal à l'international et son leadership politique qui fait avancer les dossiers. J'ai confiance qu'avec lui, le meilleur est à venir.»

- Richard Bergeron, ex-chef de Projet Montréal

Richard Bergeron a aussi vanté les qualités de Denis Coderre dans le dossier du réseau électrique métropolitain. Selon lui, Denis Coderre « est capable de parler aux interlocuteurs, tant internationaux, nationaux que provinciaux, et d'être reconnu comme étant crédible. »

« Je me souviens très bien quand, avec Gérald Tremblay, nous avions présenté l'alternative Turcot de la Ville de Montréal. Le lendemain matin, le maire avait changé d'avis parce qu'il s'était fait réprimander à Québec. »

Quant au parti Projet Montréal, la course à la direction n'est pas terminée. Trois candidats sont en lice, soit François Limoges, Valérie Plante et Guillaume Lavoie. Entre temps, Luc Ferrandez agit à titre de chef de l'opposition officielle.

VOIR AUSSI:

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.